Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L'autre côté du bannissement des emballages plastiques

lundi, 13 janvier 2020 à 11:55 - Les matières choisies pour remplacer les emballages de plastique pourraient nuire à l'environnement, selon une étude menée au Royaume-Uni.


Les entreprises se tourneraient vers des matériaux d'emballage qui seraient potentiellement encore pires pour l'environnement, expose le rapport nommé Plastic Promises. Publié le 9 janvier, celui-ci a sondé de façon anonyme cinq représentants des plus importants supermarchés du pays ainsi que cinq entreprises de biens de consommation et de boissons.

Par exemple, les bouteilles de vitre sont plus lourdes, ce qui signifie que leur transport est plus polluant. Les sacs de papier, quant à eux, ont tendance à avoir une empreinte écologique plus élevée, en plus d'être difficilement réutilisables. Une autre étude menée en 2011 soutient qu'il faut quatre fois plus d'énergie pour produire un sac de papier que son homologue plastique.

Incompréhension

Les plastiques biodégradables et compostables peuvent parfois n'être compostés que dans un composteur industriel. Dans certains cas, malgré tout, le matériau ne se dégrade pas entièrement.

Plastic Promises expose également que « plus de 80 % des consommateurs croient que le plastique biodégradable ou compostable est respectueux de l'environnement, mais il y peu de compréhension quant à la signification de ces termes et de la façon de traiter correctement ces matériaux ».

Cette confusion pourrait également nuire à l'environnement si le consommateur croit qu'un emballage de plastique biodégradable peut être jeté dans l'environnement et se dégradera de la même façon qu'un trognon de pomme.

À VOIR ÉGALEMENT : Les bébés tortues, vulnérables aux déchets plastiques

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité