Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L’hiver vous cause des dommages, voici comment les réparer

En collaboration avec : ISABELLE HUOT SPONSOR

lundi, 7 février 2022 à 07:00 - Même par temps froid, respirer le grand air fait un bien fou. Néanmoins, bouger et s’aérer l’esprit en période hivernale abîme la peau. Le vent et le froid l’irritent, l’assèchent et affectent également le teint. Mes astuces pour une peau saine et hydratée… même en saison hivernale !


En bref :

  • La saison froide malmène l’épiderme ;
  • Certaines vitamines à privilégier ;
  • Hydratation et bons gras essentiels.

Précieuse enveloppe corporelle

La peau est le plus grand organe du corps humain. Son poids équivaut à environ 15 % du poids total du corps. Elle se compose de trois couches : l’épiderme, le derme et le tissu sous-cutané qu’on appelle l’hypoderme. La peau joue plusieurs rôles. Elle contrôle, entre autres, la température du corps, elle protège des infections et des blessures et elle aide à fabriquer la vitamine D.

Mais pourquoi la peau devient-elle sèche en hiver ? Lorsqu’elle est agressée (froid, vent, chauffage), la petite couche de graisse qui la recouvre est altérée, ce qui provoque une évaporation plus importante de l’eau contenue dans l’épiderme. Résultat ? Une peau sèche qui craque ! Se couvrir la peau, se crémer adéquatement et éviter les douches longues sont de bonnes stratégies à mettre en place pendant la saison hivernale. Sachez que certaines astuces nutritionnelles peuvent également contribuer au maintien de l’hydratation et de la santé de la peau.

Le gras, c’est bon

Pour préserver l’état du film lipidique qui recouvre l’épiderme, on conseille vivement la consommation régulière de bons gras. Rappelons qu’il existe plusieurs types de gras apportés par notre alimentation. Si on souhaite éviter les gras trans et réduire la consommation de gras saturés, les gras insaturés, quant à eux, doivent occuper une place de choix dans notre assiette.

Quels sont ces gras insaturés ? En fait, on les divise en deux catégories : les gras mono-insaturés et les gras polyinsaturés. Les premiers offrent un effet de protection efficace contre les attaques des radicaux libres envers la peau. On peut les consommer par les aliments suivants :

  • les huiles (olive, canola, arachides, tournesol)
  • l’avocat
  • les noix et les graines

Mes recettes coups de cœur riches en gras mono-insaturés !

  • tartines déjeuner avec œuf et garniture d’avocat et de graines de citrouille
  • mélange de noix grillées au four enrobées d’huile d’arachide et d’épices au choix

Quant aux acides gras polyinsaturés, notamment les oméga-3 et les oméga-6, ils assurent une certaine souplesse à la peau. À ajouter à votre panier d’épicerie :

  • les noix de Grenoble
  • les poissons gras (hareng, saumon, sardines, maquereau)
  • les huiles (canola, soya)
  • les graines (lin, chanvre)
  • le germe de blé

Mes recettes coups de cœur riches en gras polyinsaturés !

  • filet de maquereau servi en croûte de graines de chanvre
  • boules d’énergie aux dattes avec graines de lin et noix de Grenoble

Vitamines essentielles

La vitamine E est l’antioxydant le plus abondant dans la peau. En induisant la sécrétion de sébum et en améliorant l’efficacité de la barrière cutanée, elle protège notre peau des agressions extérieures. Résultat ? Notre peau demeure plus hydratée, plus lisse et plus souple. Pour faire le plein de vitamine E, on choisit les aliments suivants : l’huile de germe de blé, les amandes et leur huile, les graines et l’huile de tournesol, la boisson de soya enrichie et les noisettes.

Un apport adéquat en vitamines A et C, qui sont également des vitamines antioxydantes, influence la santé de la peau. La vitamine A contribue au maintien et au renouvellement des cellules de la peau. On la consomme par les fruits et les légumes jaunes et orangés ainsi que les légumes verts feuillus. Quant à la vitamine C, elle aide à la fabrication du collagène de la peau, elle participe à la cicatrisation et permet le maintien de l’intégrité de la peau. On la retrouve dans les poivrons, les choux de Bruxelles, le brocoli et les agrumes.

N’oubliez pas ceci

Pour éviter la déshydratation de la peau, il faut boire… Logique ! Buvez, mais attention, tous les liquides ne s'équivalent pas, non ! Si l’alcool déshydrate en tout temps, il semble que cela ne soit pas le cas pour le café, à condition de respecter un certain dosage. Pour une hydratation optimale, on conseille de ne pas boire plus de deux tasses de café (ou quatre tasses de thé noir). L’eau, qu’elle soit plate ou avec des bulles, demeure votre meilleure alliée. Il peut être agréable de varier avec la prise de tisanes également. On suggère de boire environ 1 ml de liquide par calorie consommée, soit de 1,5 à 2 litres par jour. La peau conservera ainsi son filtre protecteur et ne s'assèchera pas.


Pour avoir accès à d’autres conseils nutritionnels, des recettes, des vidéos et des articles, visitez le www.isabellehuot.com

À VOIR ÉGALEMENT : Randonnée : la réussite dépend de ce facteur

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité