Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L’air froid peut-il endommager les poumons ?

samedi, 8 janvier 2022 à 24:53 - Nos poumons traitent l’air froid comme un irritant, et une exposition prolongée pourrait avoir des effets à long terme.


Toux, essoufflement et sensation d’oppression et de brûlure dans la gorge font partie des symptômes.

Ils sont dus à la sécheresse de l’air.

L’air froid contient moins d’eau et les poumons doivent travailler plus fort, car même l’air sec doit être humidifié à 100 % pour qu’il y ait un échange gazeux dans les poumons.

Notre corps extrait le liquide de nos voies respiratoires pour réchauffer et humidifier l’air que nous respirons.

Les symptômes sont accentués lors d’activités physiques par temps froid.

C’est à partir de -15 °C que les réactions aiguës commencent à avoir un impact sur la capacité d’un athlète à respirer normalement pendant la course.

Une exposition au froid à long terme peut rendre les poumons « hyper réactifs ».

Les poumons réagiront donc plus facilement à d’autres irritants, comme la fumée ou les aliments épicés.

Limiter les dommages aux poumons

Pour limiter les dommages aux poumons pendant les périodes de froid, voici quelques recommandations :

  • Gardez votre visage au chaud. Le fait de porter quelque chose en tissu de microfibre respirant va aider votre corps à réchauffer l’air que vous respirez et à réduire la sécheresse.

  • Faites attention à la température. Limitez les activités extérieures à fort impact lorsque le thermostat atteint les -15 °C.

  • Écoutez votre corps. Les réactions aiguës sont la façon dont notre corps nous dit qu’il est temps de se réchauffer et de rentrer.


À VOIR ÉGALEMENT : Courir au froid nous brûle les poumons. Vrai ou faux ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité