Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Saison des ouragans très active : nouveau record battu dans l'Atlantique

vendredi, 14 août 2020 à 18:29 - Kyle, la 11e tempête nommée de cette saison tropicale très active, vient tout juste de se former dans l'océan Atlantique en parallèle avec Josephine.


Kyle vient tout juste d'atteindre le statut de tempête tropicale, fracassant le record détenu par Katrina. Cette dernière s'était formée hâtivement, le 24 août 2005.

KYLE

Toutefois, les deux perturbations ne son pas comparables en terme d'intensité ; si Katrina, ouragan de catégorie 5, a fortement affecté de nombreux états américains et semé la désolation sur son passage, Kyle ira tranquillement mourir dans l'Atlantique sans toucher terre. Tout indique également qu'il n'atteindra pas le statut d'ouragan.

Ce dernier s'est formé en parallèle avec Josephine, qui poursuit sa course plus au sud. Elle se trouve présentement au large de l'Amérique du Sud, dans l'océan Atlantique. Elle possède actuellement des vents soufflant autour des 75 km/h. Toutefois, cela est loin d'être suffisant pour qu'elle puisse s'intensifier en ouragan de catégorie 1. Pour y arriver, les vents doivent s'élever à plus de 119 km/h.

satellite

Pour le moment, il est difficile de prévoir sa trajectoire exacte. Elle devrait, au courant de la fin de semaine, frôler le nord des Antilles avant de se diriger vers la côte est américaine. Cependant, il est prévu qu'elle subisse une perte significative d'intensité avant de se rapprocher du continent nord-américain.

TRAJECTOIRE

De plus, elle est devenue la première tempête à obtenir un nom débutant par la lettre J si tôt. Le précédent record était José, le 22 août 2005.

TABLEAU SAISON 2020

Avec ces deux systèmes nommés, on peut dire sans l'ombre d'un doute que la saison est particulièrement en avance, alors qu'on observe généralement les noms débutant par J ou K vers la mi-octobre.

En moyenne, on enregistre douze tempêtes nommées, dont trois ont le potentiel de devenir des ouragans majeurs (donc de catégorie 3, 4 ou 5).

La saison risque d'être extrêmement active dans le bassin atlantique, et ce n'est pas terminé.

Le Centre national des ouragans américain a même estimé, il y a quelques semaines, que la saison actuelle pourrait être la plus fructueuse depuis le début de la collecte des données, il y a 22 ans. La saison des ouragans est à peine à mi-chemin, puisqu'elle s'échelonne jusqu'au 30 novembre inclusivement.


À VOIR ÉGALEMENT : Ouragans : allons-nous revivre la saison destructrice de 2005 ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité