Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L'embâcle cède à Saint-Georges: un coup d'eau redouté

vendredi, 3 avril 2020 à 15:10 - L'embâcle qui s’était formé sur la rivière Chaudière à Saint-Georges, en Beauce vendredi matin, a cédé. Des villes en aval craignent un coup d'eau rapide.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Beauceville est en état d'alerte, après qu'un embâcle eut cédé sur la rivière Chaudière, à Saint-Georges. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Les glaces ont cédé un peu après 14 h vendredi et l'eau s'écoule librement, ce qui cause un soupir de soulagement à Saint-Georges.

Mais l'inquiétude est toujours présente à Beauceville, en aval de Saint-Georges. La Ville a publié un avis de vigilance à ses citoyens sur le site de surveillance de la rivière Chaudière.

Le niveau de l’eau est en hausse et on prévient qu’il y a des mouvements de glaces.

"Préparez-vous sérieusement [...] déplacez vos véhicules", peut-on lire.

La Ville demande aux gens qui pourraient être touchés de prévoir un hébergement chez des proches.

Même situation à Notre-Dame-des-Pins, qui craint un coup d'eau. Toutefois, les zones inondables sont moins habitées que celles de la municipalité de Beauceville.

"On a dit aux citoyens de monter leurs choses du sous-sol, et de se prévoir un hébergement s'il faut qu'ils évacuent", indique la mairesse de Notre-Dame-des-Pins, Lyne Bourque.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie Signe de l'arrivée du printemps : des bernaches et des inondations à Notre-Dame-des-Pins, en Beauce. Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Inondations à Saint-Georges

Des glaces se sont déplacées vers 4 h vendredi matin sur la rivière Chaudière avant d’être bloquées au nord de Saint-Georges, précise le chef du service incendie de Saint-Georges, Sylvain Veilleux.

Rapidement, le niveau de l'eau a augmenté.

"Que ça monte aussi haut que ça, ça fait un bout de temps qu’on avait vu ça." Sylvain Veilleux

Une partie de la 1re Avenue, près du centre sportif Lacroix-Dutil, est inondée, de même qu’un parc de roulottes dans le même secteur, selon le maire de Saint-Georges, Claude Morin.

L'absence de précipitations est bienvenue.

"On est heureux, parce qu'il n'y a pas de pluie."

Saint-Georges avait été relativement épargnée des crues historiques du printemps dernier. L'inondation vient comme une "surprise" cette année, admet le maire.

inondations-saint-georges-mars-2020 À 8 h vendredi matin, le niveau de la rivière Chaudière est élevé à Saint-Georges, mais la tendance est à la baisse, selon les autorités.Photo : Ville de Saint-Georges

Inondations en temps de COVID-19

Au total, une vingtaine de personnes ont été évacuées de leur maison. Des représentants de la Sécurité publique ont demandé aux résidents s’ils ont des symptômes de la COVID-19 avant de les évacuer.

Des routes ont aussi été fermées pour limiter les attroupements.

Cette année, le gouvernement ne permet pas l’ouverture de centres d’hébergement pour les sinistrés en cas d’inondation. Les résidents doivent prévoir un plan B pour l’hébergement.

La plupart des personnes évacuées ont pu être relogées chez des proches, mais cinq d’entre elles ont dû être hébergées dans un hôtel de la région.

Zones touchées par l'inondation

Zones touchées par les inondations

Rappelons que des régions de la Beauce ont été durement touchées par des inondations au printemps l'an dernier.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité