Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La palette de couleurs de la séduction

dimanche, 26 mai 2019 à 09:53 - Le paon, le fou à pieds bleus, l’oiseau du paradis… Ce ne sont que quelques exemples d’espèces qui ont une façon bien unique de séduire : grâce à l’éclat de leur plumage.


En général, la saison des amours chez les oiseaux se déroule à partir de la fin du printemps jusqu’au début de l’automne, selon l’espèce. Chacune a sa façon bien personnelle pour séduire, que ce soit grâce à son chant, son plumage ou même la couleur de ses pattes. Mais, pourquoi est-ce que ce sont majoritairement les oiseaux qui tentent de charmer à l’aide de leurs plumes ?

fouapiedsbleu

Pour répondre à cette question, il faut regarder la composition de leurs yeux. En plus de posséder une plus grande profondeur de champ et une mise au point plus facile, les oiseaux perçoivent mieux les couleurs et celles-ci paraissent plus éclatantes. Ce dernier avantage leur vient des cônes dans leurs yeux, ces récepteurs qui sont responsables de la détection des différents pigments. Chez les espèces d’oiseaux diurnes, jusqu’à 80 % des capteurs sont des cônes, le reste étant des bâtonnets. Comparativement aux humains, qui détiennent trois sortes de récepteurs de couleurs, les oiseaux en ont quatre. Ce type de cônes supplémentaires a la caractéristique de d’absorber les ultraviolets.

edward-quick-1393568-unsplash

La nature est si bien faite qu’elle a doté les oiseaux de plumage aux motifs et aux couleurs visibles dans ce spectre lumineux. Alors, lorsqu’un paon déploie sa grande queue colorée, la femelle y perçoit des couleurs plus vives, plus claires et est donc, plus attirée.

La séduction colorée aussi chez les araignées

Les Maratus volans (peacock spiders, en anglais) utilisent aussi les couleurs pour séduire la femelle. Cette araignée sauteuse de l’Australie procède à une parade nuptiale assez complexe pour charmer sa future partenaire. Pendant ce rituel, des « pas de danse » sont effectués, mais le tout se fait avec les volets opisthosomiques déployés. Ces derniers sont parsemés de couleurs vives, habituellement du bleu, pourpre, rouge et même or.

SPIDER

Récemment, les scientifiques ont fait une autre découverte en lien avec cette technique de séduction. Le noir des opisthosomiques de cette araignées contribue grandement à rendre les couleurs plus éclatantes et ainsi éblouir davantage la femelle. En effet, le noir est si noir qu’il réfléchit seulement 0,5 % de la lumière, ce qui crée une impression de vide autour des autres couleurs. Cela fait donc des Maratus volans l’espèce qui peut absorber le plus de lumières, tout comme l’oiseau du paradis !


À VOIR ÉGALEMENT : Une araignée qui dépasse une fusée… c’est possible !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité