Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La Niña : une tendance se creuse et ce n'est pas normal

mercredi, 5 janvier 2022 à 19:00 - L'hiver 2021-2022 met en scène le phénomène La Niña pour une deuxième année consécutive. Ce facteur influent peut moduler la saison froide au Québec. Janvier devrait-il tenir sa promesse en ce qui concerne la neige ? Analyse.


En bref :

  • Deuxième hiver consécutif avec phénomène La Niña ;
  • Températures au-dessus de la normale au Québec ;
  • Déficit de précipitations.

Deuxième hiver La Niña

Les météorologues de MétéoMédia font souvent référence au phénomène La Niña. Cette anomalie des températures de l'eau dans le Pacifique équatorial exerce une influence sur le jeu des masses d'air et la trajectoire du courant-jet. Pour le Québec, c'est généralement synonyme d'un hiver doux et d'une plus grande abondance de précipitations.

Patron la nina

Un déficit de neige

Seule la région du Saguenay a accumulé plus de neige que la normale. Le reste de la province affiche un déficit. En Outaouais, il ne reste presque plus rien au sol, de même que dans la région métropolitaine et à Gaspé. Jusqu'à présent, cet hiver La Niña n'a pas tenu sa promesse en ce qui concerne les précipitations.

deficit precipitations

Une tendance qui se maintient

Les modèles actuels n'entrevoient pas de coup d'éclat en ce qui concerne les précipitations au cours des prochaines semaines. Janvier devrait se conclure avec un déficit de neige. De fait, les accumulations prévues ne seraient pas suffisantes pour combler le retard. En janvier, le temps plus froid et sec domine et les systèmes plus imposants se font rares.

anomalies precip janvier


À VOIR ÉGALEMENT : On entame 2022 en se... baignant sous un froid polaire ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité