Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La neige ne disparaîtra jamais du paysage québécois

vendredi, 5 février 2021 à 09:24 - Malgré le fait que les saisons se réchauffent et que les hivers semblent de plus en plus courts, nous allons continuer de pelleter, car la neige ne disparaîtra jamais du paysage québécois.


Nous avons comparé les statistiques hivernales de 1971-1990 à celles de 1991-2020 pour le sud du Québec. Verdict : il fait plus chaud, mais la neige demeure !

Il fait plus chaud

La température moyenne des hivers au Québec est actuellement à la hausse. Ce réchauffement est particulièrement marqué pour les régions les plus au sud de la province. Par exemple, à Montréal, la température moyenne a augmenté de 1,5 °C depuis les années 60. À Gatineau, il s’agit d’une hausse de 1,3 °C.

des hivers plus doux

La température moyenne entre 1991 et 2020 pour les hivers à Montréal est de -7,2 °C et de -8 °C à Gatineau.

De plus, le nombre moyen de journées avec des températures au-dessus de 0 °C est passé de 28 à 32 pour ces régions.

Quantité de neige stable

Néanmoins, les quantités de neige ont été plutôt stables au cours des soixante dernières années sur le sud du Québec, car la température moyenne de nos hivers demeure largement sous le point de congélation, favorisant la neige.

neige reçue

La seule exception : la région de Montréal.

La présence accrue du béton sur le territoire montréalais fait de celui-ci un îlot de chaleur, en partie responsable de l’élévation des températures. Par conséquent, les précipitations liquides sont plus communes qu’autrefois. En effet, il y avait environ 30 % des précipitations hivernales qui tombaient en pluie ou pluie verglaçante durant les années 1940 à 1960, ce nombre a augmenté à 40 % dans les décennies suivantes.

plus de pluie

Bien que la quantité totale de précipitations reste stable, plus de pluie signifie moins de neige. Il y a 60 ans de cela, on observait plus de 220 cm entre octobre et avril. Aujourd’hui, la neige reçue sur la métropole a diminué d’une vingtaine de centimètres lorsqu’on considère la période de 1961 à 2020. À ce rythme, il faudrait au moins encore 600 ans avant que la neige ne commence à disparaître.

neige mtl

Cette baisse timide est une bonne nouvelle pour les amateurs de neige. De plus, si des États situés plus au sud, qui ont des températures hivernales moyennes bien au-dessus du point de congélation, réussissent à avoir de la neige, la neige est là pour de bon chez nous !

À VOIR ÉGALEMENT : Au Québec, on utilise la souffleuse. En Finlande, c'est la chaloupe!

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité