Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La NASA veut envoyer un robot sur Vénus

samedi, 22 février 2020 à 11:09 - La NASA lance un défi aux inventeurs et aux concepteurs : concevoir un capteur d’évitement d’obstacles pour une éventuelle mission vers Vénus. Vous verrez, les contraintes sont nombreuses. Explications.


Le laboratoire Jet Propulsion Laboratory de la NASA lance un défi au grand public : concevoir un capteur d’évitement d’obstacles. Ce capteur serait greffé à un robot destiné à explorer la surface de Vénus. N’oublions pas que cette planète, même si elle ressemble à la Terre, est un véritable enfer. En effet, sa température dépasse les 400 °C en raison d’un suffocant effet de serre et sa pression atmosphérique est 90 fois supérieure à celle de notre planète.

Les agences spatiales ont mené de nombreuses missions vers Vénus, mais seulement une douzaine ont touché la surface de la planète sœur de la Terre. En raison de la chaleur et de la pression oppressives, aucune n’a perduré. Le dernier vaisseau spatial à se poser sur le sol de cette planète est Vega 2, un engin soviétique. C’était en 1985. Les ingénieurs du JPL souhaitent concevoir une mission dont les vaisseaux pourraient soutenir une telle pression.

La mission nommée AREE (Automation Rover for Extreme Environments) prévoit l’envoi d’un robot qui sera propulsé par le vent. L’engin devrait être en mesure d’explorer la surface vénusienne durant des mois. Il doit également éviter de nombreux obstacles sur son chemin, comme des cailloux ou des crevasses. C’est pour ce capteur d’évitement que la NASA fait appel au public. Il s’agit de produire une ébauche pour la conception de l’instrument. Le défi consiste à développer un capteur dont la technologie ne repose pas sur des composants électroniques. En effet, un dispositif électronique peut résister à une température maximale de 120 °C.

Une éventuelle mission sur Vénus pourrait aider les scientifiques à comprendre pourquoi cette planète est devenue si inhospitalière. En élucidant cette question, cela pourrait aider la science à mieux prévoir les effets des changements climatiques sur Terre.

À voir également : les criquets envahissent l'Arabie Saoudite

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité