Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La disparition de cette espèce est aussi inquiétante que le climat

dimanche, 10 novembre 2019 à 15:43 - Pourquoi le ver de terre est une espèce si importante pour la survie de l’humanité ? Sans lui, les sols fertiles deviendraient tout simplement stériles. C’est aussi simple que cela. Explications.


Depuis la Révolution verte, plusieurs espèces sont en voie de disparaître. Si la biodiversité revêt une importance capitale pour notre survie, l’usage incessant de produits chimiques a pour effet de mettre beaucoup de pression sur les écosystèmes et menace l’existence de nombreuses espèces. C’est le cas du ver de terre, un petit animal (ou annélide si vous préférez) dont le travail s’avère essentiel pour maintenir les sols agricoles bien en vie.

Notre survie dépend des vers de terre

Le lien est très simple à établir : les vers de terre nourrissent le sol, lequel nourrit les plantes et les animaux, lesquels nourrissent les humains. Cet animal joue un rôle très important dans la régénération des sols. De fait, en creusant des galeries souterraines, le ver de terre oxygène le sol, ce qui permet aux racines des végétaux de se développer. De plus, cet animal se nourrit des déchets végétaux, tout en avalant de la terre. Ses déjections, riches en matière minérale, fournissent des éléments nutritifs essentiels aux plantes.

L’érosion

Le labourage intensif des terres agricoles et le vent sont les principaux responsables de l’érosion des sols. Cette érosion tue littéralement les vers de terre. Au Québec, ce problème est particulièrement répandu en Montérégie où les terres agricoles abondent. Selon l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) en France, plus de 80 pour cent des populations de vers de terre auraient disparu des terres cultivées.

Faible taux de reproduction

Un ver de terre vit en moyenne huit ans, lorsque les conditions sont favorables. Il ne donne naissance qu’à une dizaine d’individus au cours de son existence. C’est bien peu, considérant que notre survie en dépend et que l’espèce est menacée par les changements climatiques, l’activité agricole et l’érosion des sols.

Changements climatiques

Les changements climatiques joueraient un rôle déterminant dans la disparition des vers de terre. En effet, selon une récente étude parue dans la revue Science, une cartographie de cette espèce a été réalisée et révèle son importante biodiversité. Les chercheurs ont déterminé l’importance des précipitations et des températures. En considérant que le climat change, cela aura pour effet de perturber de façon significative les écosystèmes et de mettre en péril les communautés de vers de terre.

À voir également : le défi de l'agriculture de demain

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité