Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

La danse des abeilles serait perturbée par les humains

samedi, 16 février 2019 à 06:30 - Les abeilles communiquent moins entre elles en dansant en raison de l’environnement créé par les humains. Ce sont les conclusions d’une étude menée par deux chercheurs de l’Université de Lausanne, en Suisse.

Les résultats sont parus dans la revue scientifique Science Advances le 6 février. Les chercheurs ont constaté que les abeilles qui ont appris à renoncer à l’un de leurs modes de communication s’en sortaient généralement mieux que celles qui s’y fiaient pour s’approvisionner en nectar et en pollen.

L’étude s’est déroulée comme suit : certaines colonies ont été privées de leur faculté à danser pour communiquer entre elles en recouvrant une partie des ruches, les empêchant de voir le soleil lorsqu’elles y entrent. Sans soleil, elles ne peuvent pas orienter leur danse.

Résultat : elles ont vite changé de stratégie en augmentant d’un quart le nombre d’abeilles butineuses en quête de nourriture. Celles qui avaient adapté leur mode de communication se sont retrouvées avec des ruches plus importantes que celles qui n’ont rien changé.

Pour les chercheurs, l’environnement façonné par les humains réduirait la qualité des sources de nourriture. La danse ne serait donc plus adaptée à l’environnement qu’a construit l’humain.

Populations en déclin

À travers le monde, les populations d’abeilles sont en chute libre. Les secteurs les plus touchés sont l’Europe et l’Amérique du Nord et l’effondrement des colonies est compris entre 30 % et 90 %. Plusieurs activités humaines sont pointées du doigt, dont l’utilisation des pesticides.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité