Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Alerte rouge en C.-B. : 200+ mm d'eau en quelques heures

samedi, 27 novembre 2021 à 24:00 - Une alerte rouge a été émise par Environnement Canada, pour la première fois depuis le début de la collecte des données. La raison : des pluies torrentielles viendront, une nouvelle fois, semer le chaos en Colombie-Britannique, à peine dix jours après qu'un phénomène similaire ait dévasté la province.


Alors que la Colombie-Britannique est toujours en train de se remettre des précipitations du début du mois, d’importantes quantités de pluie ont à nouveau frappé la province ce week-end. Les pluies diluviennes ont d'ailleurs débuté au cours de la journée de samedi.

Le même phénomène que la dernière fois est à blâmer. Une importante rivière atmosphérique, qui correspond à un corridor concentré d'humidité dans l'atmosphère, risque de pomper l'humidité de l'archipel d'Hawaï vers les berges britanno-colombiennes.

Catastrophe

Jusqu’à 200 millimètres d'eau sont attendus d’ici lundi matin pour certains secteurs. Les régions les plus touchées seront celles situées près des montagnes et de l'ouest de l'île de Vancouver.

PLUIEMAJ (1)

Des records de précipitations pourraient donc être fracassés une nouvelle fois.

Certaines régions pourraient même avoir droit à plus de 400 millimètres de pluie, au total, au cours du mois de novembre seulement. C'est notamment le cas de la petite ville de Hope : cela représente près du triple de ce que ce secteur reçoit généralement au cours du mois.

BC2

De nombreux avertissements de pluie ont été émis par Environnement Canada pour différents secteurs de la côte ouest, dont l’île de Vancouver, la vallée du Fraser et Whistler.

D’autres inondations à prévoir

Le passage des systèmes sera accompagné d’une augmentation des températures. Ainsi tout au long du week-end, les niveaux de gel seront supérieurs à 2 000 mètres. De nombreuses zones de haute altitude ayant déjà accumulé plusieurs centimètres de neige, ce réchauffement pourrait potentiellement engendrer une nouvelle fonte du manteau neigeux et accroître le ruissellement.

Si tel est le cas, de nouvelles inondations pourraient avoir lieu. D’ailleurs, le Centre de prévision des régimes fluviaux de la Colombie-Britannique a émis un avertissement de surveillance des crues pour les régions de la côte sud et de la vallée du Bas-Fraser. De plus, des alertes d’évacuation ont été émises pour les habitants résidant le long des rivières Similkameen et Tulameen, dans le sud de la Colombie-Britannique.

Le ministère des Transports et de l’Infrastructure de la Colombie-Britannique a choisi de fermer quelques routes de façon préventive.

Cet événement survient alors que la province de l'Ouest se relève à peine du déluge qui l'a frappé de plein fouet au cours des dernières semaines. Il n'est pas impossible que ces inondations deviennent la catastrophe naturelle la plus coûteuse du Canada, surpassant les feux de Fort McMurray, entre 2016 et 2017.

*D'après des informations de Weather Network *


À VOIR ÉGALEMENT : Un creux atmosphérique amènera le froid au Québec

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité