Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Tout savoir sur la dépression saisonnière

vendredi, 25 septembre 2020 à 10:21 - L’arrivée de l’automne rime avec la baisse graduelle de la durée du jour. La lumière, jusqu’à présent en abondance, se fait plus discrète. Au même moment, certaines personnes ressentent des symptômes de dépression saisonnière.


« Il faut que la personne en souffre depuis minimalement deux ans pour qu’on puisse vraiment parler de dépression saisonnière », explique de prime abord le psychologue Gaëtan Roussy. La baisse de luminosité naturelle affecte tout le monde à des degrés différents. « C’est vraiment des symptômes plus importants, plus lourds : la personne se sent très déprimée et elle perd l’intérêt pour à peu près tout. Ce sont des symptômes évidents qui se produisent régulièrement à chaque fois que la lumière diminue », continue-t-il.

Dans certains cas, les effets de ce type de dépression peuvent être si intenses qu’il est plutôt question d’une dépression majeure. « Si les symptômes sont très lourds et durs à combattre, souvent, il sera plus question d’une dépression caractérisée », c’est-à-dire un type de dépression qui affecte le fonctionnement général d’une personne sans nécessairement avoir de lien avec le changement de saison. Selon le spécialiste, il est important de consulter un psychologue ou un médecin si on croit souffrir d’une dépression, tous types confondus.

Fatigue accrue

Le mois de septembre rime également avec une fatigue plus marquée pour bon nombre de gens puisque la baisse de luminosité coïncide entre autres avec le retour à l’école et au travail. « Là, tout est plus actif. On reçoit beaucoup plus de demandes de la part de tout le monde », contribuant ainsi à un sentiment de fatigue qui peut perdurer, surtout si on est déjà affectés par le départ de la saison estivale.

Il y a plusieurs façons de lutter contre cette fatigue automnale. Une exposition quotidienne aux rayons du soleil est bénéfique pour faire le plein de vitamine D. Quelques aliments peuvent également contribuer à diminuer le sentiment de fatigue lorsqu’ils sont riches en vitamine C, en magnésium et en glucides. « Il est important d’essayer de s’activer davantage lorsque c’est possible. Être plus en mouvement aide à créer de l’énergie », conclut le spécialiste.

À VOIR ÉGALEMENT : La pollution intérieure, ce fléau de la saison hivernale

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité