Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Inondations : le nombre de victimes va doubler d’ici 10 ans

vendredi, 1 mai 2020 à 06:44 - Plusieurs populations dans le monde se retrouvent annuellement à risque de subir des inondations. À part celles liées à un réseau d’égout inadéquat, il existe deux grandes catégories d'inondations : les inondations fluviales et les inondations côtières. Une étude récemment publiée par le World Resources Institute (WRI) conclut que le nombre de personnes qui seront affectées par des inondations doublera d’ici 2030.

De plus en plus coûteuses

WRI souligne que de 65 millions de personnes affectées par les inondations fluviales dans le monde en 2010, on passera à 132 millions en 2030. Pour les inondations côtières, ce chiffre passera de 7 millions à 15 millions pour la même période de temps. Cette hausse des inondations aura également un coût. Les dommages causés aux propriétés, en milieu urbain, par les inondations fluviales passeront de 157 milliards de dollars à 535 annuellement. C’est trois fois le chiffre actuel. Dans le cas des inondations côtières, les coûts seront multipliés par dix, passant de 17 milliards de dollars à 177 milliards chaque année.

Plusieurs facteurs sont responsables de l’augmentation si importante du risque d’inondation. Les régimes de précipitations seront plus importants et plus fréquents dans le contexte des changements climatiques. Ceux-ci engendreront des systèmes capables de déverser de plus grandes quantités de pluie. Les cyclones tropicaux, toujours plus puissants, produiront des marées de tempête supérieures en nombre et en intensité sur les régions côtières qu’ils affecteront. Il faut également tenir compte de la population qui est sans cesse grandissante, de l'étalement urbain en zone côtière qui est à la hausse et des terres situées sur les côtes qui s’enfoncent graduellement, à cause du pompage excessif des eaux souterraines.

Tout le monde ne sera pas affecté avec la même intensité

L’Inde, le Bangladesh et l’Indonésie sont des pays plus densément peuplés, qui verront une grande partie de leur population touchée par des inondations. D’ici 2030, ces trois pays comprendront 44 % de la population mondiale affectée par des inondations fluviales. Au chapitre des inondations côtières, ils représenteront 58 % de la population mondiale affectée. Dans le cas de Porto Rico, ce sont les inondations côtières, directement liées aux changements climatiques, qui menacent le plus la population. Des tempêtes plus fortes apporteront plus de pluie et des marées de tempêtes plus importantes. Même l’Arabie saoudite sera à risque d’inondations. Ce pays, normalement aride, verra le nombre de ses habitants à risque décupler d’ici 2030. Pour les États-Unis, c’est l’enfoncement des régions côtières à cause du pompage des nappes souterraines, qui les mettra le plus à risque d’inondations côtières. Ils devront composer avec une facture de 16 milliards de dollars annuellement pour les inondations, dont un quart directement lié à l’affaissement du terrain.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité