Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

COVID-19 et inondations : des mesures particulières cette année

mercredi, 1 avril 2020 à 16:31 - Alors que les crues printanières s'apprêtent à prendre d'assaut certaines parties du Québec, tous doivent repenser leur plan d'action en raison de la pandémie de COVID-19. C'est le cas notamment de la Croix-Rouge canadienne qui, chaque année, vient en aide aux sinistrés.


À la mi-mars, la ministre Geneviève Guilbault a annoncé qu'aucun centre pour sinistrés ne serait ouvert. La balle est plutôt dans le camp des municipalités, qui doivent prévoir entre autres l'hébergement et l'alimentation pour tous leurs citoyens sinistrés. « Le scénario que l'on envisage cette année pour l'hébergement serait de déplacer les gens dans des hôtels, plutôt que des centres comme l'an dernier », explique Carole Du Sault, directrice des communications à la Croix-Rouge canadienne.

Rappelons que la province a connu trois épisodes d'inondations majeurs dans la dernière décennie : en 2011, en 2017 et en 2019. L'an dernier, ce sont près de 6 000 personnes qui ont été évacuées à Sainte-Marthe-sur-le-Lac après la rupture de la digue le 27 avril. Au total, près de 2 500 propriétés ont été endommagées par les eaux. « En 2019, des gens ont été surpris d'être inondés, puisqu'ils vivaient parfois à quelques kilomètres des zones inondables. D'où l'importance de parler de la préparation aux inondations potentielles », continue Mme Du Sault.

La Croix-Rouge s'est adaptée

Chaque année, la Croix-Rouge canadienne travaille à pied d'oeuvre pour venir en aide aux personnes en difficulté. L'organisme offre une panoplie de programmes et services pour tenter de minimiser les dégâts engendrés par les crues printanières. « Des plans d'intervention sont mis sur pied, tout en ayant en tête d'éviter la propagation. On revoit nos façons de faire et on offre de l'aide à distance », continue-t-elle. Les bénévoles, qui sont habituellement sur place pour assister les sinistrés, devront faire leur travail à distance. « Ce sont certainement eux qui trouvent ça le plus difficile, puisqu'ils sont habitués d'être chaleureux et près des gens ». Si certains d'entre eux doivent aller sur le terrain, ils devront respecter un protocole très strict pour protéger à la fois les citoyens et le personnel de la Croix-Rouge.

L'application mobile de l'organisme, nommée « Soyez prêt », vise à aider la population à se préparer en cas d'urgence.


Ressources offertes aux citoyens

Voici quelques ressources à garder en tête si l'on est à risque d'être victime de sinistres.

Urgence Québec est une source de renseignements en ce qui a trait aux consignes de sécurité, aux ressources d'aides financières ou encore pour obtenir des services de soutien psychologique.

Le ministère de la Sécurité publique, quant à lui, offre des informations sur la progression des niveaux d'eau à partir de son tableau de surveillance de la crue des eaux. Le ministère offre également des informations concernant le nettoyage après les inondations.

Finalement, si votre résidence a besoin de réparations, l'Office de protection des consommateurs offre des conseils pour éviter de mauvaises surprises, par exemple un litige.


À VOIR ÉGALEMENT : Top 5 : protéger sa maison des inondations

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité