Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Imprimer des panneaux solaires grâce à une encre révolutionnaire

jeudi, 25 février 2021 à 10:58 - Ce n’est plus un rêve, mais bien une réalité. Un professeur de l’université de Newcastle en Australie et son équipe de 30 chercheurs ont mis au point une encre qui a les mêmes propriétés électroniques que des panneaux solaires. Selon le professeur Paul Dastoor, aucune autre technologie de développement durable ne peut être manufacturée aussi vite et pour un coût aussi bas que celle-ci.

Électronique organique

L’équipe du département d’électronique organique de l’université de Newcastle travaille depuis déjà un moment sur ce genre de projets. L’électronique organique est une technique qui permet la dissolution dans n’importe quel liquide des minuscules composantes électroniques à base de carbone. On peut ensuite vaporiser, peindre ou imprimer en utilisant ce liquide qui, ainsi, garantit une bonne connectivité électrique.

Le processus est particulièrement peu coûteux. Selon l’estimation des chercheurs, ce processus est dix fois moins coûteux que des panneaux solaires en silicone. Il en coûte moins de 10 $ pour en produire un mètre carré. Ces peintures ou encres produisent du courant avec moins de lumière que les cellules photovoltaïques ordinaires. Le professeur Dastoor souligne que cette technologie maintient un flot plus constant d’électricité que les panneaux conventionnels lorsque le temps est couvert. Ils peuvent même produire un peu de courant avec la lumière émise par la lune.

Cette encre est apposée sur une mince feuille transparente puis laminée. Avec une imprimante conventionnelle, l’équipe est capable de produire quelques centaines de mètres de panneaux solaires par jour. Elle estime qu’avec une imprimante industrielle, on pourrait augmenter la production quotidienne à quelques kilomètres par jour, et si dix de ces imprimantes comme celle-là fonctionnaient 24 h / 24 h, la quantité de panneaux créés pourrait donner du courant à 10 000 nouvelles demeures chaque jour.

Un avenir prometteur

Cette nouvelle technologie peut être adaptée de multiples façons. La navigation maritime pourrait en bénéficier, car elle pourrait servir à faire des voiles de bateau permettant de longs voyages sans l’utilisation de génératrices pour faire fonctionner les ordinateurs de bord et la radio. On pourrait également enduire le pont des bateaux afin que le vaisseau produise sa propre électricité. De plus, sa légèreté et sa rapidité de fabrication en ferait une solution parfaite pour venir en aide à des communautés aux prises avec des catastrophes naturelles.

Les chercheurs ont même mis au point un test de glucose pour les diabétiques avec cette technologie. Il s’agit d’un test utilisant la salive et non des gouttes de sang prélevées sur le patient. Les sensors de ce test sont cent fois plus sensibles que ceux que l’on retrouve à l’intérieur d’un test conventionnel. Ils travaillent actuellement sur un prototype de détonateur pour explosifs destiné au secteur des mines, ainsi que sur une nouvelle avenue où cette technologie, qui possède des sensors très sensibles, pourrait détecter des bactéries alimentaires comme la listéria et la salmonelle.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité