Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Des conditions météo qui donnent froid dans le dos !

lundi, 28 octobre 2019 à 13:23 - À l'Halloween, certains ingrédients météo peuvent contribuer à rendre cette soirée complètement terrifiante !


Les mythes et légendes, les films d'horreur et les histoires d'épouvante ont contribué à populariser l'idée que certaines conditions météo donnent des frissons dans le dos. Bien qu'il s'agisse principalement de perceptions, il reste que ces ingrédients peuvent transformer une Halloween ordianire en une Halloween terrifiante !

Des vents à plus de 50 km/h

Un vent faible le soir de l'Halloween peut être une bonne chose pour petits et grands qui font la chasse aux friandises. Par contre, ça n'a rien d'épeurant. Un vent soutenu à 50 km/h siffle entre les branches et s'entend même à l'intérieur des maisons. Grâce à lui, vous n'avez même pas besoin d'ajouter de trame sonore à travers vos décorations ! Ajoutez à ceci les rafales qui s'élèvent par moment et l'inquiétude s'installe.

L'année record de l'Halloween la plus venteuse au Québec revient à 2009, alors que plusieurs secteurs de la province y ont enregistré les rafales les plus puissantes pour un 31 octobre :

  • Ville de Québec : 91 km/h
  • Sherbrooke : 80 km/h
  • Gaspé, Rouyn-Noranda : 72 km/h
  • Saguenay : 67 km/h

Sur le sud de la province, c'est l'année 2017 qui retient l'attention avec une pointe à 69 km/h dans la région métropolitaine. Cela dit, l'Halloween la plus terrifiante grâce aux vents revient au Bas-Saint-Laurent alors qu'une rafale de 113 km/h a été enregistrée dans la ville de Rimouski en 1996.

Une pleine lune

La Lune fait partie de nombreuses histoires d'horreur. On n'a qu'à penser aux célèbres loups-garous qui se transforment que lorsqu'elle est pleine. C'est d'ailleurs cette phase lunaire qui doit se retrouver dans le ciel la nuit de l'Halloween pour ajouter à l'ambiance inquiétante. Réfléchissant davantage de lumière, une lune pleine illuminera naturellement le ciel. En 2019, ce ne sera malheureusement pas le cas alors qu'elle en sera à son premier croissant. Par contre, l'Halloween de 2020 devrait réveiller les loups-garous puisque ce sera soir de Pleine lune. Notez que depuis 1950, ce scénario s'est manifesté qu'à trois reprises, le plus récent fut en 2001.

marcus-dall-col-Fw0zNFMkpBw-unsplash

En 2016, tout le contraire s'est produit alors que la lune en était à son premier croissant, ce qui veut dire que seulement 1 % de sa surface était visible de la Terre. On a donc assisté à une Halloween obscure !

Voile nuageux

Quoi de plus terrifiant qu'un voile nuageux qui accompagne cette Pleine lune ?

moonlight-1226253 1920

Une couvert nuageux trop imposant empêcherait la lune de dominer. Par contre, un léger voile ajoute une ambiance inquiétante. Cependant, c'est le brouillard qui contribue vraiment à une Halloween complètement terrifiante ! Il aide à rendre l'horizon incertain camouflant ce qui s'y cache. Le problème ? Il est impossible qu'un brouillard plane sur une ville alors que les vents soufflent aussi fort que 50 km/h. En effet, ils vont le dissiper et la visibilité complète sera de retour.

Ces trois ingrédients sont ceux qui permettent tout de même de passer une Halloween agréable à l'extérieur. Il va de soi que la pluie et les orages violents peuvent être terrifiants, mais plutôt désavantageux. Quelles que soient les conditions météo le soir de l'Halloween, il faut toujours garder en tête de rester prudents et visibles, autant si vous partez à la chasse aux bonbons avec vos enfants que si vous prenez part à une fête !


VOUS AIMEREZ ÉGALEMENT : Une goutte de pluie a vraiment la forme d'une larme ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité