Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Combattre ses allergies en mangeant

En partenariat avec Flonase sponsor logo FR

jeudi, 28 mars 2019 à 11:39 - Soulagez vos symptômes d'allergie cette saison avec ces aliments.

Screen Shot 2019-03-19 at 3.01.36 PM Image: Getty Images

Aaaah, le printemps est la saison de la belle vie. Mais pas si vous souffrez d’allergies. Aller à l'extérieur vous coupe alors carrément le souffle et vous donne bien des maux de tête.

Vous sortez donc avec votre arsenal d’antihistaminiques et de décongestionnants et achetez vos papiers mouchoirs en lot. Tout le monde croit que vous êtes malade ou que vous avez pleuré. Ça suffit !

Les mois du printemps sont les pires pour les allergies. Vous pouvez tenter de vous en sauver, mais elles vous rattrapent toujours. « La quantité d’allergènes en suspension dans l’air atteint son apogée et peut provoquer des symptômes pendant plusieurs semaines avec des impacts sur votre travail et la qualité de votre sommeil, » explique la nutritionniste holistique Lisa Tsakos de chez Nu-Vitality Health & Wellness.

Vous avez toujours l’option d’hiverner à l’intérieur pour toute la durée de la saison en vous cachant du pollen des arbres, des plantes et des mauvaises herbes, mais il y a mieux encore. Pourquoi ne pas combattre les allergies par votre diète ?

« Certains aliments sont réputés pour avoir des propriétés anti-inflammatoires en plus d’être des antihistaminiques naturels. Intégrer ces aliments à votre diète durant la saison des allergies peut aider à réduire ou à soulager les symptômes, » explique Mme Tsakos.

Des études récentes indiquent qu’un apport plus élevé en antioxydants, en omega-3, en vitamine D et en probiotiques peut aider à améliorer l’immunité afin de mieux gérer le réflexe inflammatoire, aidant ainsi à réduire les symptômes provoqués par le pollen.

Selon Michelle W. Brook de l’Association canadienne des aliments de santé (CHFA), des symptômes tels que les yeux irrités, le nez qui coule et la toux peuvent sembler inoffensifs, « mais de devoir vivre avec (ces symptômes) sur une base quotidienne peut réellement avoir un impact sur la vie personnelle et professionnelle. Ça peut être physiquement épuisant ce qui peut affecter votre capacité à profiter de la nature. »

Vous pouvez donc utiliser les aliments pour combattre les éléments les plus nuisibles du printemps. Différents aliments vont avoir différents impacts sur nous et peuvent ainsi exacerber ou calmer les symptômes d’allergies. « Certains fruits et légumes peuvent être couverts de pollen. C’est pourquoi les gens souffrant d’allergies saisonnières sont invités à bien laver leurs fruits et légumes, » dit Mme Book, une nutritionniste holistique résidente de l'Association canadienne des aliments de santé.

Screen Shot 2019-03-19 at 3.01.10 PM Image: Getty Images

Bien que les médicaments vous apportent du soulagement, ajoutez ces aliments anti-allergies que vous propose Mme Tsakos, une consultante en nutrition enregistrée chez Nu-Vitality.com :

  • Faites appel au saumon et aux autres poissons gras d’eau froide tels que le maquereau, le flétan, les sardines, le thon et le hareng. Les poissons gras d’eau froide sont riches en acides gras oméga-3 qui aident à diminuer l’inflammation. « Une étude incluant 568 personnes a démontré qu’un haut niveau d’acides gras oméga-3 dans les globules rouges ou dans la diète est associé à une réduction du risque de rhume des foins. »

  • Les piments forts, de même que les moutardes fortes et le raifort sont des décongestionnants naturels. Les piments forts contiennent une substance appelée capsaïcine qui peut aider à décongestionner le nez bouché et les poumons en stimulant la sécrétion de mucus clair. Ils aident aussi à combattre l’inflammation.

  • Le grain de sarrasin ne contient pas de gluten. Il est cependant riche en quercétine qui limite la production d’histamines et qui aide donc à réduire les symptômes d’allergies. La quercétine est donc un antihistaminique et un antioxydant naturel qui combat l’inflammation. Ce composé est aussi disponible sous forme de supplément. Prenez de 200 à 400 mg tous les jours. Préparez des crêpes ou des gaufres au sarrasin ou mangez des nouilles soba. Vous pouvez aussi ajouter du sarrasin à vos soupes et salades.

  • Renforcez votre système immunitaire avec de la vitamine C. Une goyave contient 206 mg de vitamine C. Une demi-papaye en contient 94 mg. Faites aussi le plein de piments rouges. Une tasse de piments rouges en cubes contient jusqu’à trois fois plus de vitamine C qu’une orange (190 mg).

  • Consommez du magnésium pour faciliter la respiration. Un quart de tasse de graines de citrouille crues en contient 317 mg. Ce minéral aide à soulager les voies respiratoires congestionnées dans les poumons et facilite ainsi la respiration. « Une étude a démontré que les animaux testés qui souffraient d’une déficience en magnésium montraient un plus haut niveau sanguin d’histamines lorsqu’exposés aux allergènes contrairement à ceux qui recevaient suffisamment de magnésium. »

  • Qui veut de la choucroute ? Les aliments fermentés sont riches en probiotiques. Les bactéries intestinales jouent un rôle important dans le fonctionnement du système immunitaire. Jusqu’à 80 % des tissus immunitaires se retrouvent dans les intestins. « Un bon équilibre de la microflore peut vous aider à combattre les allergies et les infections, incluant les virales, fongiques et bactériennes. » Autres suggestions d’aliments fermentés : le kimchi et le kombucha.

  • Le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires bien connues. La curcumine est un ingrédient actif aux propriétés antiallergiques qui empêche la production d’histamines. « Les études sur les animaux ont démontré que la curcumine diminue efficacement la réponse allergique, » dit Mme Tsakos, ajoutant que des études portant sur les êtres humains ont démontré que le curcuma aide à diminuer la congestion des voies respiratoires.

  • L’ail est sans doute l’un des superaliments médicinaux les plus puissants. « L’ail aide à soulager la congestion des sinus provoquée par les allergies. L’ail réduit l’enflure des cavités nasales et élimine l’infection, » dit Mme Tsakos.

  • À votre santé ! Buvez beaucoup d’eau, car lorsque le corps est déshydraté, la production d’histamines s’accroît. La déshydratation affecte et réduit même la production d’anticorps, ce qui veut dire que le corps n’est pas en mesure de combattre les envahisseurs tels que le pollen et les antigènes. Les autres fluides tels que le café, le thé, le lait et le jus ne sont pas aussi hydratants.

  • L’ortie aide aussi à combattre les allergies, ajoute Mme Book. Elle est disponible en suppléments, en gouttes, en jus et en thé et possède des propriétés anti-inflammatoires.

(Crédit vignette)

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité