Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Les feux de forêt produiraient de plus en plus d'orages

mercredi, 15 mai 2019 à 19:20 - Les nuages de type « pyro », comme les pyrocumulus ou les pyrocumulonimbus, sont un type de nuages ayant comme source une intense chaleur, comme les feux de forêt, et qui peuvent produire de la « foudre sèche ». Or, bien que le phénomène ne soit pas nouveau, certains scientifiques pensent que les occasions de formation de ce type de nuage pouvant empirer un feu de forêt sont appelées à croître.

*Les pyrocumulus et pyrocumulonimbus : les explications*

Des scientifiques suivent de près une probable augmentation d’un phénomène mal connu, soit les feux de forêt intenses qui produisent leurs propres orages.

On appelle les nuages formés par cette source de chaleur les pyrocumulus et pyrocumulonimbus.

L'abondance des aérosols d'un feu de forêt peut faciliter la formation d'un épais nuage à extension verticale au-dessus du brasier.

La chaleur dégagée par le brasier favorise de puissants courants ascendants qui vont pousser le nuage à s'étirer vers le haut.

Firestorm thermal column Source: Dake/RicHard-59/Creative Commons

Par le fait même, la possibilité de friction entre les particules va créer les conditions propices à la création de foudre.

Cette « foudre sèche » peut contribuer à allumer d’autres foyers d’incendie si elle venait à toucher le sol.

Lors des incendies de Fort McMurray en 2016, ces nuages ont causé des éclairs qui ont à leur tour enflammé d’autres zones à 35 kilomètres au nord-est du front principal.

Le phénomène n’est pas nouveau, mais certains pensent que les conditions favorables à la formation de tels nuages sont appelées à être plus souvent réunies.

Pyrocumulus cloud, Beaver complex fire 2014 Un nuage pyrocumulus au-dessus d'un important incendie en Oregon, en 2014. Source : James Haseltine/Oregon Air National Guard

Puisqu’on observe des feux de forêt toujours plus vastes, plus fréquents et plus intenses, on peut s’attendre à une augmentation de ce phénomène.

Chaque année aux États-Unis depuis les années 2000, en moyenne 73 200 incendies brûlent près de sept millions d’acres de forêt, soit presque le double de la moyenne des années 1990.

Des chercheurs affirment qu’ils en sont à documenter une moyenne de 25 cas chaque année dans l’ouest de l’Amérique du Nord seulement.

Un météorologue américain a d’ailleurs démontré que ces nuages peuvent avoir l’énergie et l’impact d’une éruption volcanique modérée.

Source : Yale Environment 360 | Les vignettes et images sont une courtoisie de James Haseltine/Oregon Air National Guard | Dake/RicHard-59/Creative Commons | JeremyaGreene/Creative Commons | Eric Neitzel/Creative Commons

À VOIR ÉGALEMENT : Filmé de près : un éclair crée un « nid-de-poule »

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité