Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Feux de forêt : des panaches de fumée affectent la qualité de l'air au Québec

mardi, 9 juillet 2019 à 19:16 - Environnement Canada a émis plusieurs avertissements de smog, mardi, alors que plusieurs secteurs sont aux prises avec des concentrations élevées de particules fines dans l'air. Cette mauvaise qualité de l'air est due aux feux qui brûlent en Ontario.


De nombreux feux brûlent dans le nord-ouest de l'Ontario. Résultat : des panaches de fumées ont teinté le ciel du nord-ouest du Québec, plus tôt mardi. Dès la nuit de lundi à mardi, l'indice de qualité de l'air (IQA) a été qualifié de « mauvais » au Témiscamingue. Il a ensuite connu une ascension marquée jusqu'à 12 h, pour finalement redescendre à un seuil acceptable.

Ce nuage de fumée a commencé à affecter en début de soirée, mardi, les secteurs du Mont-Laurier, des Laurentides, de Lachute, de la Vallée-du-Richelieu, de Bois-Francs ainsi que l'Estrie, où la qualité de l'air est maintenant considérée comme « acceptable ».

Vers 18 h, l'IQA a atteint 83 dans le centre de Montréal, 62 dans le nord et 61 dans l'est. Un avertissement de qualité de l'air a donc été émis pour ce secteur.

Près de 200 personnes ont dû être évacuées au Manitoba le 7 juillet. Le lendemain, deux communautés autochtones étaient menacées par les flammes. Environ 3 000 personnes ont dû être évacuées et transportées dans différentes municipalités.

Interdiction de feux à ciel ouvert

Les feux de camp sont interdits dans une grande partie de la province en raison du temps sec qui est particulièrement propice à la formation de feux de forêt. Neuf secteurs sont visés par la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) et le Gouvernement du Québec.

Épisodes de smog majeurs au Québec

Quelques épisodes de smog majeurs ont marqué l'histoire québécoise au cours des 15 dernières années. Le 25 mai 2016, par exemple, l'ensemble de la région métropolitaine était sous un pic de pollution qui était plus élevé que celui de Pékin. L'air a été évalué à 106 ce jour-là dans la région, alors que Pékin enregistrait 93.

Pour voir quelques dates marquantes, c'est ici.

Les effets du smog et des façons de le combattre

Le smog a des effets particulièrement virulents sur certaines personnes, comme les personnes asthmatique ou aux prises avec des problèmes pulmonaires. Il est conseillé de ne pas pratiquer d'activités physiques à l'extérieur durant ces épisodes. Celui-ci a de nombreux effets néfastes sur la santé :

  • Toux;
  • Irritation des yeux;
  • Aggravation des symptômes chez les personnes atteintes de maladies cardiorespiratoires.

Pour tenter de réduire le smog :

  • Respectez les limites de vitesse;
  • Faites usage des transports en commun ou pédalez, marchez ou partagez votre voiture;
  • Évitez de faire tourner votre moteur plus longtemps que nécessaire.

SOURCE : Ville de Montréal

À VOIR ÉGALEMENT : La fumée des feux voyage de l’Alberta jusqu’en Europe

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité