Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Faute de glace, les ours polaires passent un mois de plus sur la terre ferme

vendredi, 14 février 2020 à 12:10 - Le déclin accéléré de la glace de mer en Arctique a des impacts importants sur les populations d'ours polaires, révèle une étude qui a analysé le comportement des animaux sur une période de deux décennies.


Ceux-ci passent 30 jours de plus sur la terre ferme, se privent de nourriture plus longtemps et ont des portées moins nombreuses qu'auparavant. Les résultats de l'étude publiée dans le journal scientifique Ecological Applications ont révélé que les ours polaires de « tous sexes, âges et classes reproductives » sont plus maigres depuis 1990.

À l'automne, moment où la glace est à son niveau le plus bas, les ours polaires se retrouvent sur l'île de Baffin, située dans l'archipel Arctique, où ils chassent entre autres le phoque. Ils attendent ensuite que la glace se forme de nouveau et qu'elle soit assez sécuritaire pour retourner au Groenland.

Les scientifiques ont comparé les déplacements de 43 ours polaires femelles adultes de 1991 à 1997 (image de gauche) avec celle de 38 femelles de 2009 à 2015 (image de droite). On y constate que les déplacements sont plus limités et qu'ils passent plus de temps à proximité du rivage :

1-polarbearsin

Crédits : NASA Earth Observatory

Depuis 1979, la concentration de glace de mer est en déclin de 13 % par décennie et elle se forme plus tard en automne. Elle atteint son point le plus bas en septembre.

greenland ssi 2013 with-labels web

Crédits : NASA Earth Observatory

SOURCES : Interrelated ecological impacts of climate change on an apex predator | NASA

À VOIR ÉGALEMENT : Un ours polaire affamé s'égare dans un village

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité