Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Une sécheresse historique afflige l'Europe

samedi, 13 août 2022 à 14:00 - Après plusieurs semaines d'un été caniculaire, le continent européen vit une sécheresse aux impacts dévastateurs. Et c'est l'ensemble de son territoire qui écope.

Sécheresse historique

Alors qu'une nouvelle vague de chaleur affligeait le nord-ouest et le centre de l'Europe cette semaine, une conséquence prévisible d'un été torride se manifeste : une sécheresse en voie d'être la plus sévère que le continent ait vécue depuis les 500 dernières années. Selon la plus récente carte de l'indicateur combiné de sécheresse, 47 % du territoire européen est en situation de surveillance et 17 % se trouve visé par des conditions d'alerte.


Europe sécheresse


L'ensemble du continent ébranlé

Pratiquement tous les pays du continent sont ébranlés à des degrés différents par cette situation exceptionnelle :

1) Le Royaume-Uni est déclaré officiellement en sécheresse : cette décision motive des restrictions sévères quant à la consommation de l'eau potable. 2) Des débits extrêmement bas affectent le niveau de divers cours d’eau des pays européens, comme le Rhin. Cela cause d’importants problèmes aux Pays-Bas. En Roumanie, le Danube est totalement asséché. Les écosystèmes aquatiques sont fortement affectés par les niveaux de rivières exceptionnellement bas. 3) De plus, les secteurs de l'agriculture, du commerce et du transport de marchandises écopent.


Europe 1


Un été de feux

Un été de canicules en série ayant débuté au mois de mai, aura évidemment mis la table pour cette sécheresse historique. Rappelons qu'en juin, des températures entre 40 et 43 °C ont été enregistrées dans plusieurs régions du territoire européen, incluant la France qui a surpassé de nombreux records. À Pinhão, au Portugal, le mercure a même touché les 47,0 °C le 14 juillet dernier.



Les pays de l'Union européenne ont aussi été la proie d'un nombre de feux de forêt (2 219) nettement au-dessus des normales (494). De plus, un total de 615 340 hectares a brûlé cet été, alors que la normale est de 158 336. Le nombre d'hectares brûlés à présent atteint 388 % de la normale à pareille date.

À VOIR ÉGALEMENT : À Terre-Neuve, les feux sont hors de contrôle

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité