Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le visage des étés au Québec n'est plus le même

lundi, 25 mai 2020 à 02:21 - Le comportement climatique des étés au Québec n'est plus le même. Selon notre analyse exclusive, les étés québécois sont plus longs et plus chauds depuis 100 ans. L’installation de la chaleur a cependant été décalée au cours des dernières années.

« Il y a 100 ans, dans le sud du Québec, les étés s’installaient plus tard qu’au cours des plus récentes décennies. De plus, ces mêmes étés finissaient de huit à dix jours plus tôt », confirme Réjean Ouimet, expert à MétéoMédia.

Pour établir le début et la fin de l’été, on a retenu les périodes où il a fait 23 °C à Montréal et 22 °C à Québec sur une base régulière. À Montréal, de 1871 à 1900, la chaleur estivale commençait en moyenne le 19 juin et se terminait le 26 août.

decalage ete 1

La métropole a fait des gains importants de 1981 à 2010, alors que la moyenne du début de l’été se situe autour du 12 juin et se termine le 3 septembre.

La tendance est semblable à Québec. De 1877 à 1900, les étés ont démarré en moyenne autour du 22 juin pour se terminer le 22 août. De 1981 à 2010, cette période a été devancée au 12 juin, alors que la fin a été décalée au 30 août.

dure ete 2

« En comparant les étés d’il y a un siècle, cette saison est décalée de huit à dix jours plus tôt au début et de huit à dix jours plus tard à la fin. Il est important de considérer des périodes plus longues (30 ans) afin d’avoir un portrait plus juste du décalage », explique Réjean Ouimet.

La décennie 1970 a été plus froide et les étés ont eu tendance à se laisser désirer plus longtemps, tout comme dans les années 1900. Plus près de notre époque, la décennie des années 1990-2000 a été marquée par des étés plus hâtifs.

À VOIR ÉGALEMENT : QUAND L'ÉTÉ EST (TROP) CHAUD :

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité