Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Été 2022 : le meilleur est à venir

mardi, 21 juin 2022 à 05:00 - Si vous avez trouvé l'été décevant jusqu'à présent, pas de panique. Le vent devrait tourner en notre faveur pour la seconde portion de la saison estivale. L'analyse exclusive de Réjean Ouimet.


Le début de la saison a rimé avec instable et changeant. Une lueur d'espoir apparaît toutefois après le solstice. Au cours de la deuxième partie de l'été, on pourrait basculer vers un scénario positif marqué par des conditions plus favorables.


À LIRE ÉGALEMENT : Aperçu exclusif : trois mots vont marquer l’été au Québec


Boudés par le dôme de chaleur

Le dôme de chaleur est resté à l'écart du Québec, demeurant ancré sur l'ouest des États-Unis. La chaleur a donc fait des incursions éphémères sur la Belle Province ou s'est plutôt installée plus au nord. « Ce type de scénario a favorisé des vagues de mauvais temps particulièrement intenses depuis un mois, notamment la présence du derecho ainsi que le temps violent du 16 juin », explique Réjean Ouimet, expert météo. On assiste donc, sans l'ombre d'un doute, au déroulement d'un été à la signature instable.


RAPPEL : Le derecho est une tempête de vent qui se déplace rapidement et qui couvre une large superficie. Elle est également associée à une ligne d'orages violents ayant la forme d'un arc de cercle.


RELANCE APERCU1

Des chaleurs collantes

Depuis le début de l'été, les poussées d'air humide ont été relativement courtes. Le fond d'air estival peine à s'installer de manière durable. « Une telle tendance est profonde et il faudra y mettre encore un peu de temps pour la renverser », spécifie M. Ouimet. Les prochaines semaines, selon l'expert, se dérouleront sous le signe de la continuité. On s'attend à de la chaleur passagère et à des vagues orageuses plus ou moins intenses, et ce, jusqu'à la mi-juillet. C'est en deuxième moitié d'été qu'un renversement de situation devrait s'opérer, et que la chaleur et l'humidité risquent de s'installer de manière durable.

RELANCE APERCU4

Retour d'un joueur absent

Au fil du temps, le vortex au nord perdra de l'ampleur. Au même moment, les centres perturbés fermés vont se décaler. Cette nouvelle réalité permettra à un autre joueur météo important, l'anticyclone des Bermudes, de prendre davantage de place. Celui-ci deviendra un acteur de changement positif dans le déroulement de l'été. « On mise sur l'anticyclone des Bermudes pour sauver la balance de l'été. La perception d'un bel été plus chaud que ce que l'on a connu jusqu'à maintenant devrait l'emporter », continue-t-il. La saison risque même de s'étirer, de telle sorte que les mois d'août et de septembre sont porteurs de promesses.

RELANCE APERCU2


BON À SAVOIR : Les chaleurs stables, soit de 23 à 25 °C et plus, achèvent normalement au cours de la deuxième portion d'août. Dans le sud, celles-ci s'étendent généralement jusqu'au début de septembre.


À VOIR ÉGALEMENT : Aperçu : un été moins chaud, humide et vraiment explosif

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité