Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Été 2020 : une saison fertile en orages violents

mardi, 9 juin 2020 à 20:33 - Certains ingrédients sont nécessaires pour la formation de cellules orageuses potentiellement violentes. Cet été, bon nombre d'entre eux feront jaser.


La chaleur

La chaleur déjà manifeste avant même le début de la saison (rappelons la canicule en mai) risque de donner le ton. La source de cette chaleur pourrait être à l’origine de dérèglements plus ou moins costaud au cours de la saison. En effet, même si l’été ne s’annonce pas arrosé outre mesure, le va-et-vient et l’intensité de cette chaleur jumelée à un taux d’humidité plus fort qu’à l’accoutumée pourraient causer des surprises. La bulle de chaleur sur le centre du continent est à la source de l’instabilité. Autour de cette région très chaude se trouve ce qui est appelé en météo le cercle de feu. Dans cette région, les ingrédients se retrouvent en concentration suffisamment forte pour donner lieu à des orages particulièrement intenses.

début des chaleurs

Les changements d’air

Il faudra surveiller les poussées de chaleur intenses puisque c’est à ce moment que le cercle de feu se met en mouvement. Par conséquent, il pourrait déborder au Québec. Les fluctuations de masse d’air ponctuées par des fronts augmentent le risque d’orages violents.

Foyer de chaleur

Les cas

Deux grands types de situations météo sont susceptibles de se produire cet été. Des perturbations d’altitudes occasionnent des poussées orageuses ponctuelles, tandis que des systèmes mieux organisés peuvent provoquer des situations d’orages sur plusieurs jours. Fronts chauds et fronts froids vont présenter des occasions de turbulence.

Quand ?

Les fortes chaleurs en juillet et les cassures qui les accompagnent représentent des moments critiques pour des orages costauds. De plus, les descentes d’air froid plus agressives en août sont également à surveiller.

jours d'orages par année

Où ?

D’emblée, les régions de l’ouest du Québec qui seront aux premières loges pour subir ces va-et-vient de chaleur pourraient également être les plus susceptibles de voir les orages déferler cet été.

Régions les plus touchées

Si les orages sont moins nombreux que la moyenne cet été, certains d’entre eux pourraient faire jaser.


À VOIR ÉGALEMENT : Retour des moustiques : comment se protéger

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité