Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

L'été 2020, parmi les plus humides jamais enregistrés

jeudi, 13 août 2020 à 19:21 - L'été 2020 est, dans son ensemble, exceptionnel en matière de chaleur et d'humidité. Cette tendance est si marquée que la présente saison estivale pourrait bien battre un record datant de 65 ans.


L'été 2020 se déroule décidément sous le signe de la chaleur. Après un mois de juillet record (notamment dans la métropole), voilà que le mois d'août connaît également son lot de températures élevées. Ce n'est toutefois pas comparable à ce qui s'est passé au cours du mois précédent.

Gatineau vient tout juste d'enregistrer sa cinquième canicule de la saison, entre mardi et jeudi. La municipalité vient donc de rattraper le précédent record de 2016, année au cours de laquelle cinq canicules se sont aussi invitées dans l'aventure.

14 J1

Comme l'été n'est pas terminé, il est possible que la ville de l'Outaouais dépasse cette marque. Montréal a également connu son 11 août le plus humide, avec des températures ressenties de plus de 41.

Plus de journées accablantes

De plus, la saison estivale se taille une place de choix parmi les plus humides. Pas moins de sept jours avec un humidex de plus de 40 ont été enregistrés dans le sud du Québec, ex aequo avec le précédent record datant de 1955. 2020 devient donc une des années avec le nombre de jours avec un humidex de 40 + le plus élevé.

En date du 13 août, pas moins de 53 jours avec un humidex au-delà des 30 ont été comptabilisés depuis le début de l'année 2020.

Cette tendance à la chaleur prendra une pause au cours de la semaine prochaine, alors que le front froid qui balaiera le Québec dimanche entraînera une chute des températures. Pour certains, cela amènera le mercure vers des valeurs dignes du début de l'automne.

Retour du mercure chaleureux en fin de mois

Qu'à cela ne tienne, les véritables températures estivales n'ont pas dit leur dernier mot.

Un anticyclone se positionnera près des Maritimes, drainant ainsi l'air tiède du sud des États-Unis vers le Québec. La position du courant-jet fait en sorte que le sud et l'est province seraient effectivement épargnés des masses d'air plus fraîches.

14 J5

Ce phénomène donnera l'occasion à la chaleur de remonter tranquillement vers le Québec. Une légère impulsion de chaleur est donc à prévoir, et les températures risquent de revenir vers les normales saisonnières, voire au-dessus. Le sud du Québec est particulièrement dans la mire de cette chaleur.

Aucune canicule n'est toutefois sur les radars pour le moment.


À VOIR ÉGALEMENT : La cueillette des bleuets, c'est maintenant !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité