Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Et si tous les insectes de la Terre disparaissaient?

dimanche, 3 juillet 2022 à 14:11 - Plus de 40 % des espèces d’insectes sont menacées d’extinction, selon un rapport publié dans la revue Biological Conservation en 2019, et 1 % à 2 % de ces bestioles disparaissent chaque année. Même si cette information pourrait en réjouir plusieurs, un monde sans insectes serait dévastateur.


Le poids de tous les insectes sur terre est environ 300 fois plus élevé que celui de tous les humains. Même s’ils sont présents en grande quantité, il reste que 90 % des insectes sont inoffensifs. Malgré tout, ils en dégoûtent plusieurs et nombreux sont ceux qui aimeraient vivre sur une planète dénuée de ces bestioles. Après tout, ce serait avantageux pour les cultivateurs qui n’auraient plus besoin de pesticides pour les éloigner. Quel soulagement ce serait de pouvoir ouvrir les fenêtres en été sans craindre la présence d’une grosse guêpe à l’intérieur, n’est-ce pas?

Une chaîne alimentaire complètement déréglée

En effet, ce sont des avantages qui se présentent dans un scénario hypothétique où tous les insectes présents sur terre disparaissent demain matin. Cependant, les effets néfastes d’un tel événement sont beaucoup plus dramatiques.

birdbug

Les insectes sont à la base de l’alimentation de plusieurs espèces de reptiles, d’amphibiens et même de petits oiseaux. Ces derniers n’auraient plus rien à se mettre sous la dent et finiraient par s’éteindre. Il s’en découlerait ensuite un effet boule de neige : les prédateurs des reptiles, par exemple, perdraient leur nourriture principale, et ainsi de suite, jusqu’à nous atteindre. Dans un monde sans insectes, on devrait dire au revoir à nos viandes favorites. Cette hypothèse est formulée par Jérôme Murienne, biologiste et chercheur au CNRS.

Le végétalisme, la solution?

Alors, faudrait-il se tourner vers une alimentation composée à 100 % d’aliments d'origine végétale? Malheureusement, ce n’est pas aussi facile. On estime que les insectes comme les papillons, les abeilles et les mouches sont responsables d’environ 75 % de la pollinisation, qui permet aux plantes de se reproduire.

flowerbug

On assisterait donc à un déclin des espèces végétales sur terre. Les scientifiques estiment que 50 % à 90 % de notre production végétale quotidienne de nourriture seraient touchés par la disparition de tous les insectes. Cela veut donc dire que les fruits, les légumes et même le blé et le riz seraient chose du passé. Ainsi, même les animaux végétariens perdraient énormément de leur source d’alimentation première.

Un monde insalubre

Il n’y a pas que la chaîne alimentaire qui serait touchée par l’extinction de tous les insectes : la propreté de notre planète aussi. Connaissez-vous les nécrophores? Ce sont ces insectes qui se nourrissent du cadavre des autres animaux. Leurs larves en ont besoin pour un développement normal. Sans ces insectes, bon nombre de carcasses joncheraient le sol de notre planète et se décomposeraient beaucoup plus lentement.

dungbee

Un autre type d'insecte qui contribue à la propreté de notre planète est plutôt méconnu. Il s’agit de la famille des coprophages. Leur spécialité : le recyclage des matières fécales. Certaines espèces utilisent les excréments de divers animaux comme matériau de construction ou comme nourriture, alors que d’autres les enterrent. Il s’agit d’un excellent agent fertilisant. En somme, sans ces insectes, le sol aurait besoin de plus de nutriments et d'un bon nettoyage. C'est un scénario survenu en Australie il y a deux siècles, lorsque les premiers bovins y ont été introduits. Comme aucun coprophage n'était présent sur le territoire australien, les excréments des vaches se sont empilés, ce qui a créé un problème de surpopulation de mouches. Depuis, certaines espèces de coprophages ont été introduites en Australie pour régler la situation.


À VOIR ÉGALEMENT : Et si la Terre tournait dans l'autre sens...

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité