Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Et si le Québec perdait son été ?

mercredi, 18 mai 2022 à 19:00 - L'été est chaud au Québec. L'idée d'une saison froide, sans chaleur peut sembler absurde. Croyez-le ou non, c'est possible !


En bref :

  • La canicule déterminante de la chaleur estivale ;
  • 30 °C, un seuil dans le sud du Québec ;
  • Un été sans chaleur, c'est possible.

Canicule : le baromètre

La canicule survient lorsqu'un maximum de 30 °C est atteint pendant une séquence de trois jours consécutifs ou plus. Au Québec, en moyenne, quatre de ces périodes ont lieu en saison estivale. Au cours des dernières années, la province a connu de la chaleur à profusion. Par conséquent, un été perdu peut sembler inconcevable. Toutefois, la possibilité qu'un tel événement se produise est bien réelle.

canicules

30 °C : un seuil

Les étés sans vraie chaleur sont ceux où le mercure n'atteint pas 30 °C une seule fois. À Montréal, 1992 a donné lieu à une saison exécrable. De fait, c'est l'année qui a suivi l'éruption volcanique du Pinatubo, aux Philippines. Pour la métropole, c'est le seul été en 76 ans où les 30 °C ont fait faux bond. Les autres principales villes du Québec en souffrent davantage.

« Les étés sans 30 ˚C correspondent souvent à des étés minables, explique Réjean Ouimet, météorologue. Je pense notamment aux derniers de ces étés en 1992 (Montréal), 2008 (Gaspé) et 2000 (Québec). Car même si tous n’aiment pas les fortes chaleurs à répétition, les canicules contribuent à l’impression d’un bel été au final. »

CORR nombre été sans chaleur

Un indicateur

Un été sans grande chaleur n'existe pas dans le sud du Québec. De fait, même si les températures se maintiennent sous les normales saisonnières durant plusieurs jours, cela ne veut pas dire qu'il ne fait pas chaud. Toutefois, un bon indicateur pour déterminer si un été est sans chaleur : les journées de baignade. À Montréal, on obtient normalement 40 jours avec un maximum de 25 °C ou plus. À ce chapitre, le pire est survenu en 1972.

« Un critère majeur pour évaluer la performance de la chaleur est le nombre de jours de piscine durant la saison, poursuit Réjean Ouimet. Pour se baigner confortablement (à moins que vous ayez un chauffe-eau), on considère que les températures doivent atteindre la barre des 25 ˚C. »

CORR Jours baignade

Avec la collaboration de Réjean Ouimet, météorologue.


À VOIR ÉGALEMENT : La fraîcheur s'accroche : toujours pas de 20 °C dans ce secteur

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité