Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un mois de janvier sans aucune vague de froid polaire au Québec

mardi, 5 janvier 2021 à 19:15 - Cette année, malgré quelques journées plus froides, le Québec n'a pas encore eu droit à une vague de froid polaire. Est-ce qu'on pourrait connaître un mois de janvier sans vagues de froid polaire ?


Les vagues de froid polaire sont à l’hiver ce que les canicules sont à l’été. Il est cependant possible de connaître des hivers sans aucune séquence de froid intense durant au moins trois jours. Notons que depuis les années 2000, les vagues de froid intense ont été plus rares.

En météo, on considère une vague de froid lorsqu’on enregistre trois jours consécutifs avec des températures sous -20 °C à -30 °C (selon les régions).

« Le temps très froid en hiver est caractérisé par des températures d’au moins 5 °C sous les moyennes. Les seuils sont donc de -20 °C à Montréal, -25 °C à Québec et -30 °C à Val-d’Or pour les températures les plus basses, généralement atteintes en fin de nuit et en début de matinée », explique Réjean Ouimet, présentateur et spécialiste à MétéoMédia.

Moins extrême cet hiver

Le froid n’a pas encore réussi à atteindre une intensité extrême, sur plusieurs jours, depuis le début de la saison au Québec.

Froid janvier

La première vague a lieu en moyenne autour du 27 décembre, la dernière autour du 17 février.

Vague de froid hiver

Au cours d’un hiver doux, comme cette année, la circulation atmosphérique favorisera l’influx d’air doux en provenance du Pacifique. Le positionnement des vents dominants en haute altitude (appelés courant-jet en météo) va aussi empêcher l’air arctique très froid de s’installer sur une longue période.

En perte d’intensité depuis 2000

De 1941 à 2000, les villes situées dans le sud du Québec ont connu seulement deux hivers sans vagues de froid extrême (1949 et 1998). Depuis le début des années 2000, on a enregistré six hivers sans vagues de froid.

« On voit clairement que le phénomène s’est multiplié au cours des dernières années. Est-ce un signe des changements climatiques ? Le froid a tendance à se faire moins mordant pendant l’hiver. Ainsi les hivers sans vagues de froid qui étaient plus rarissimes historiquement semblent devenir la norme », ajoute Réjean Ouimet.

Un froid modifié

D'ici le 20 janvier, il ne devrait pas y avoir de vague de froid intense.

météogramme

Le flux du Pacifique qui prévaut ne favorise pas la descente du vortex polaire vers le Québec. Tout au plus, des détachements passagers d'air arctique modifié pourront permettre aux températures de se situer près des normales de saison.

À VOIR ÉGALEMENT : Sauvée de la noyade par un surfeur professionnel

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité