Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Entretien mécanique printanier : des conseils pour rouler en toute quiétude

Présenté par TOYOTA - Entretien mécanique (FR)

vendredi, 16 avril 2021 à 07:37 - L’hiver n’est pas doux avec certaines pièces mobiles sous le capot. Au cours de la saison froide, les changements brutaux de température peuvent causer des dommages. Aussi, le risque de corrosion augmente avec la présence d’humidité.


Les dommages causés par l’hiver

L’hiver n’est pas doux avec certaines pièces mobiles sous le capot. Au cours de la saison froide, les changements brutaux de température peuvent causer des dommages. Aussi, le risque de corrosion augmente avec la présence d’humidité. De plus, le calcium et les abrasifs constituent une menace pour la mécanique d’une automobile. Si la vidange d’huile et le remplacement du filtre s’imposent, il convient également de remplacer le filtre à air. Non seulement cette précaution permettra une meilleure économie de carburant, mais elle pourrait également éviter que de mauvaises odeurs circulent dans l’habitacle. Les courroies d’entraînement survivent mal à la rigueur de l’hiver. Leur durabilité n’est pas à toute épreuve : elles finissent par craquer et peuvent se rompre avec le temps. Une simple inspection peut éviter de gros ennuis.

Pour éviter des réparations

Selon Michel Gélinas, directeur général chez Toyota Léveillé, cet entretien évitera aussi d’éventuelles réparations coûteuses. “En premier lieu, il faut absolument effectuer une vérification des pneus et de l’alignement du véhicule, explique-t-il. Si on note la présence d’antigel au sol, il y a possiblement une fuite causée par le changement de températures. Lorsque le temps chaud arrive, une surchauffe du moteur peut occasionner des coûts importants.”

Important : les fluides

De fait, tous les liquides présents à bord du véhicule méritent notre attention. Un entretien printanier prévoit la vérification du niveau des huiles servant au freinage et à la direction et de celui du liquide de refroidissement. Le remplacement de ces fluides peut éviter des pannes, des bris et des réparations. “N’oublions pas qu’au printemps et en été, on roule davantage, poursuit Michel Gélinas. Raison de plus de se servir d’une automobile en excellente condition.” N’oublions pas de vérifier le liquide lave-glace. Au cours de l’hiver, on l’utilise en plus grande quantité. Il ne faut toutefois pas remplacer trop rapidement le liquide conçu pour l’hiver par celui d’été tant que le risque de gel est en vigueur.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité