Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur ?

lundi, 27 septembre 2021 à 08:03 - Alors que la saison des couleurs bat son plein, on vous explique comment et pourquoi ce changement se produit avec l'aide d'un expert en biologie végétale.


« Normalement, la couleur dominante [des feuilles] est le vert en raison de la chlorophylle. Lorsque les plantes sont en santé et qu’elles ont assez de lumière, elles en produisent énormément », explique de prime abord David Wees, chargé de cours au département des sciences végétales à McGill. « Même si le vert est toujours présent, il y a d’autres pigments qui sont également présents, en particulier les carotènes ». En été, l'abondance de la chlorophylle masque ces autres couleurs.

Ce n’est pas le froid qui a pour effet de changer le coloris des feuilles des arbres, mais plutôt la diminution de la durée du jour. « Étant donné que les journées raccourcissent, il y a de moins en moins de soleil, donc de moins en moins de chlorophylle, qui finit par disparaître », continue l’expert. Ce sont donc les autres pigments qui viennent dominer.

Couleurs vives

Le mois d’octobre représente l’apogée des couleurs en raison de la fraîcheur bien installée. « Ça occasionne une conversion des sucres qui se trouvent dans les feuilles en anthocyanines. Donc, si on a des journées qui sont ensoleillées, mais froides, il y a encore de la production de sucres, mais plutôt que de produire de la chlorophylle, les feuilles produisent des anthocyanines », explique M. Wees. Les anthocyanes sont des pigments que l'on retrouve dans les feuilles, les pétales, ainsi que dans les fruits. Elles ont une couleur variant du rouge orangé au bleu pourpre.

En fin de saison, les teintes orangées laissent place au brunâtre en raison de la présence des tanins, des substances très présentes dans le bois, l’écorce et les feuilles. « Le tanin, c’est ce qui donne un goût un peu amer au thé et aux noix, par exemple. La raison pour laquelle on voit le brun en fin de saison, c’est que c’est un pigment qui est très résistant à la décomposition », conclut-il.

Spécificités du climat québécois

On retrouve une diversité plus importante d'espèces riches en pigments en Amérique du Nord qu'en Europe ou en Asie. Le développement de ces pigments est favorisé par les premiers gels qui ont lieu à la fin du mois de septembre jusqu'au début du mois d'octobre. Au Québec, une cinquantaine d'essences d'arbres différentes sont réparties selon les conditions climatiques. Au sud, on retrouve l'érable à sucre et le bouleau jaune, tous deux reconnus pour leur coloration flamboyante à l'automne.

À VOIR ÉGALEMENT : Une application pour suivre les couleurs automnales

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité