Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Fin du froid au Québec : à quand le grand déblocage ?

mercredi, 15 avril 2020 à 19:38 - La douceur a dominé cette première moitié de saison printanière. La tendance va-t-elle se maintenir ? Il faudra se montrer patient avant que la vraie chaleur s'installe.


Le passage d’un gros système cette semaine a provoqué un changement de patron météo. Depuis cinq mois, le Québec connaît un mercure au-dessus de la normale. En effet, du début décembre à la mi-avril, des anomalies de températures positives ont dominé. Toutefois, la situation a changé : l’est du Canada subit désormais les effets d’un blocage atmosphérique au-dessus du Groenland. Cette configuration nous vaudra un mercure sous les normales pour une période prolongée.

Les deux prochaines semaines seront marquées par des températures plus fraîches avec des maximums de 3 °C à 5 °C sous la normale. En rapport avec les moyennes saisonnières, il s’agira de la période la plus froide depuis novembre 2019.

Apercu 2

En ce qui concerne la première quinzaine de mai, aucune douceur importante n’est visible à l’heure actuelle. Le Québec devrait donc demeurer sous l’influence du blocage atmosphérique. Toutefois, les eaux anormalement chaudes du golfe du Mexique pourraient pousser une chaleur temporaire vers les régions plus nordiques. La Belle Province pourrait donc en bénéficier, mais l’épisode serait de courte durée.

Apercu 3

Dans un tel scénario, le jeu des masses d’air va orienter le corridor des tempêtes vers le Québec, ou juste au sud. Ce qui est en continuité avec le printemps à ce jour devrait nous valoir des précipitations plus abondantes. Et comme on avance vers la période la plus chaude de l’année, un régime de temps plus frais que la normale va de pair avec du temps plus nuageux. C’est ce que l’on voit régulièrement en été.

Apercu 4

En comparant ce que les deux prochaines semaines nous réservent, la seconde devrait être nettement plus satisfaisante. Le vent joue un rôle important dans cet apport d’air froid et il sera moins présent lors de la dernière semaine du mois. Aussi, le mercure devrait coopérer davantage.

ESPOIR

Tout n’est pas gagné en mai ! De fait, les températures seront encore sous les normales de saison lors de la première quinzaine. Toutefois, un élément joue en notre faveur : le moment de la saison. Les normales grimpent très rapidement en cette période de l’année. Cela signifie que nous aurons droit à un mercure confortable.

TEMPS MAI 1 15

En seulement quatre semaines, les normales augmentent considérablement au Québec. À Montréal, les moyennes saisonnières grimpent de 7 °C, 9 °C pour Val-d’Or et Québec.

NORMALES


À voir également : nombreux records et tornades meurtrières

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité