Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Même latitude, mais deux climats (très) différents !

vendredi, 22 mai 2020 à 11:27 - Pourquoi certaines villes sont situées sur la même latitude, mais présentent des caractéristiques climatiques vraiment différentes? Dans une série de capsules, Que je vous présenterez au fil des prochaines semaines, je me suis amusé à en comparer certaines pour mieux comprendre. Commençons par les villes de Chicago et de Rome, qui sont situées à la même latitude, soit 42° nord. La position géographique joue pour beaucoup dans le type de climat que nous vivons partout sur Terre.

Températures

Puisque les Grands Lacs sont placés dans un axe nord-sud avec la baie d’Hudson et que l’Amérique du Nord est flanquée de deux grandes chaînes de montagnes, les Appalaches et les Rocheuses, il devient facile de canaliser l’air froid du pôle vers le centre des États-Unis. De plus, les mouvements d’air sont moins ralentis par la friction en passant au-dessus de l’eau plutôt qu’au-dessus de la terre ferme qui, elle, ralentit plus facilement les mouvements d'air. Chicago est situé sur la rive sud du lac Michigan. Un vent du nord voyagera sur presque 500 km au-dessus de celui-ci, sans être trop ralenti avant de s’engouffrer sur la ville. C’est d’ailleurs pour cela que Chicago est connu comme “the windy city”, la ville des vents.

Avec une porte directe sur l’air polaire, Chicago enregistre au coeur de l’hiver une température maximum moyenne de 0 °C, qui serait beaucoup plus basse si le lac Michigan gelait complètement. En effet, de l’eau libre de glace est, par définition, au-dessus de zéro. Donc, une ville située au bord d’un plan d’eau verra son climat influencé par celui-ci. Malgré une forte poussée d’air froid, l’air au-dessus d’un lac, qui n’est pas gelé, réchaufferait l’air aux abords de celui-ci. En hiver, l’eau du lac Michigan se refroidit, protégeant moins des grands froids la ville de Chicago. Le lac garde quand même une certaine influence, car l’hiver, le lac ne gèle pas complètement à cause de sa (? faible) profondeur.

Du côté des records, la ville a déjà connu -33 °C. L’hiver à Chicago est rude et surtout venteux. Cette ville est classée sixième sur la liste des grandes villes les plus froides des États-Unis. Dans le cas où l’air froid arrive de l’Arctique canadien en passant par les Prairies, l’influx sera nord-ouest et ainsi le lac ne pourra modifier la masse d’air, donnant par moments des journées très froides à la première ville en importance de l’Illinois.

Pour la ville de Rome, l’Europe du Nord et surtout les Alpes font office de barrière à l’air provenant du nord. Durant le mois de janvier, qui est le plus froid à Rome, il fait en moyenne 12 °C le jour. Quand l’air froid du pôle tente une descente en direction de Rome, il lui est difficile de passer par-dessus les Alpes. D’autant plus que l’air froid est lourd et peut difficilement gravir une chaîne de montagnes de la taille des Alpes. Si, au contraire le vent vient du sud, il transporte avec lui l’air en provenance du Sahara. Pourtant les maximums moyens à Rome pendant les mois les plus chauds ne sont que de 30 °C.

L’Italie est entourée par la Méditerranée, l’eau varie plus lentement en température. Sa proximité avec l’Italie freine les poussées de chaleur et les poussées de froid. Pour Chicago, un vent du sud pousse de l’air en provenance du sud des États-Unis vers la ville des vents. Cet air n’est pas modifié par un plan d’eau. Résultat : les mois les plus chauds à Chicago offrent aussi des maximums moyens de près de 30 °C.

Précipitations

En ce qui concerne les précipitations, les mois les plus arrosés pour ces deux villes enregistrent plus de cent millimètres de pluie reçue. Cela se passe dans ces deux villes à des saisons bien différentes. Chicago a en moyenne un temps pluvieux surtout en mai et en juin. Pour Rome, c’est l’automne qui est toujours plus arrosé. On remarque cependant que l’été à Rome est particulièrement sec. En moyenne, il ne pleut que deux jours au mois de juillet. La plus importante chute de neige en 24 heures à Chicago était de 47 cm en janvier 1999. En 2018, Rome a dû suspendre ses activités à cause d’une chute de neige record de… 10 cm.

Deux villes au climat complètement différent, même si elles sont situées sur la même latitude. Conclusion, la topographie locale y est pour beaucoup.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité