Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un phénomène exceptionnel qui ne reviendra pas avant 2080

samedi, 19 décembre 2020 à 19:14 - Néophytes ou amateurs d’astronomie, tournez les yeux vers le ciel ce 21 décembre en soirée ! Vous pourrez admirer la venue de ce que certains appellent « l’étoile de Noël » ou « le baiser de Noël » et en prime, apercevoir les Ursides !


Un rare phénomène astronomique se déroulera lundi en soirée. Toutefois, ce n’est pas exactement un astre que vous verrez, mais plutôt les planètes Jupiter et Saturne se tenant côte à côte. Celles-ci seront tellement près l'une de l'autre, qu’elles donneront l’impression de s’être fusionnées. Cet alignement, appelé la Grande conjonction, n’a lieu que tous les 20 ans et celui-ci constituera le plus près que nous ayons vu depuis près de 800 ans ! La prochaine fois qu'on pourra voir un alignement aussi rapproché, ce sera le 15 mars 2080 ou le 24 août 2417 !

grande2

Qu’est-ce qu’une Grande conjonction ?

Alors que la Terre, Jupiter et Saturne tournent autour du Soleil, nous effectuons une révolution en un an, tandis que Jupiter prend 11,8 ans et Saturne 29,5 ans. Tous les 19,6 ans, de notre point de vue, les deux géantes gazeuses brillantes s’alignent dans notre ciel. Les astronomes appellent ces alignements la Grande conjonction.

grande3

Cependant, tous ces phénomènes de Grande conjonction ne sont pas « créés » égaux. Pour la plupart, les deux planètes semblent raisonnablement près visuellement l’une de l’autre pour au moins être perceptibles. Mais, pareil alignement, comme celui qui se présentera le 21 décembre, n’a pas été vu depuis 1226. « Il faudrait remonter jusqu’à l’aube du 4 mars 1226 pour voir un alignement plus étroit entre ces objets visibles dans le ciel nocturne », a déclaré l’astronome de l’université Rice à Houston, Patrick Hartigan, dans un communiqué de presse.

Pluie d'étoiles filantes !

La nuit du 21 au 22 décembre sera aussi marquée par un autre phénomène astronomique : l’apogée de la pluie d’Ursides !

Issue des grains de poussière de la comète Tuttle, découverte en 1790, cette pluie d’étoiles filantes est plus modeste que sa prédécesseure, la pluie des Géminides. Entre cinq et dix météores sont attendus par heure. Mais, bien qu’elle soit effectivement relativement mineure, cela n’empêche pas qu’un bon spectacle soit possible !

Le moment idéal pour observer les Ursides sera après minuit, à partir d’un lieu épargné par la pollution lumineuse. La couverture nuageuse sera importante lundi soir, mais un possible dégagement partiel pourrait permettre une observation pour les secteurs du sud vers l'est. L'ouest aura malheureusement un ciel couvert.

grande4


À VOIR ÉGALEMENT : La vraie nature du solstice d'hiver

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité