Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Certains secteurs connaîtront des températures de janvier... en octobre !

lundi, 19 octobre 2020 à 19:20 - Une descente d’air arctique aura des conséquences majeures en Amérique du Nord au cours des prochains jours. Ce froid polaire affectera le centre du continent et de la neige couvrira certaines régions passablement au sud. Selon les modèles actuels, on passera de l’été à l’hiver par endroits. Ce n'est rien de moins que des températures dignes de janvier qui vont faire frissonner l'Ouest canadien et le Midwest américain.

---

Le Canada gèle

EXTREME TEMP

La masse d’air froid en Amérique du Nord se situe au nord-ouest du continent. Depuis quelques jours, un mercure sous les -20 °C est observé au Yukon. Les Prairies canadiennes connaissent des températures bien en dessous des normales de saison. Calgary a même enregistré des températures maximales sous le point de congélation. Du 12 au 18 octobre, la moyenne des températures pour la ville est de -1 °C, la plus froide depuis 1992 pour la même période. Ce 18 octobre a été le plus froid depuis 1951 pour la ville avec une moyenne de -7,5 °C ! Rappelons que la normale est de 5 °C en température moyenne avec des maximums de 12 °C et des minimums de -1 °C.

FROID -20

Le vortex polaire n’a pas terminé son oeuvre alors qu’il s’acharne sur les Prairies. Des températures dignes de janvier séviront dans ces secteurs ce week-end. Des maximums près des -10 °C et des minimums sous les -15 °C à -20 °C sont attendus ce week-end, notamment au sud de l’Alberta. Plusieurs records de froid risquent de tomber localement et des ressentis à faire frissonner sont prévus.

Jusqu’aux États-Unis

Le vortex polaire va s’en prendre aussi à nos voisins américains qui n’échapperont pas à ces sensations hivernales avec des -20 °C possibles aussi au Montana et au Wyoming. En effet, le courant-jet plongera au cours du week-end et une masse d’air froid envahira la grande majorité du Canada et le nord des États-Unis. Des millions d’habitants devront sortir leur manteau d’hiver.

JEUDI 22

C’est aux États-Unis que le plus grand contraste est attendu. Cette masse d’air froid ne restera pas juste au nord puisqu’elle descendra jusqu’au Texas. Alors que la ville d’Amarillo connaîtra une chaleur caniculaire avec des maximums de plus de 30 °C, le mercure sera à la baisse pour atteindre 2 °C en moins de 24 heures entre jeudi et vendredi. À quelques kilomètres plus au sud, plusieurs secteurs connaîtront des températures chaudes de 35 °C et plus.

VENDREDI MATIN

Le Québec aussi y goûtera

Le Québec se retrouve sur la trajectoire des dépressions qui apporteront de l’air plus doux dans le sud. Le mercure pourrait atteindre 20 °C pour une dernière fois avant le printemps, ce vendredi dans le sud. Toutefois, les secteurs plus au nord et à l’ouest subiront une baisse des températures. Les modèles prévoient jusqu’à 5 °C sous les normales en Abitibi.

CHAUD 20

Tandis qu’une crête atmosphérique risque de se rebâtir dans l’ouest d'ici la semaine prochaine pour terminer le mois d’octobre, c’est dans l’est du continent que le vortex glissera. Alors que les Maritimes et le Québec ont été épargnés par l’air arctique, le comportement du vortex sera à surveiller. Les modèles météorologiques prévoient des températures de la fin d’un mois de novembre.

YUL

Lorsque le froid perdure et s’étend, la neige gagne du terrain. Le nord du Texas pourrait en recevoir avant Montréal cette année.

NEIGE SUD


À VOIR ÉGALEMENT : WOW ! Le ciel était d'un jaune inhabituel

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité