Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Des records de chaleur hâtifs

dimanche, 6 juin 2021 à 12:12 - Avec plusieurs records de température sur le point d’être fracassés, juin 2021 est déjà en passe de devenir le mois de juin le plus chaud pour plusieurs secteurs, alors qu’il vient à peine de commencer.


Cette première canicule de l’été météorologique, mais deuxième depuis le début de l’année, ne sera pas seulement accablante. Elle risque fort de décrocher son lot de records de chaleur un partout à travers la province.

En bref :

  • Plusieurs records en jeu ;
  • Deux faits étonnants ;
  • Retour à la normale.

Plusieurs villes en lice

Impossible de ne pas s’en rendre compte : la chaleur intense est bel et bien installée. Ce dimanche, le mercure devrait même atteindre les 33 °C avec un ressenti de 39 pour le sud de la province et la journée de lundi promet même de monter d’un cran. Déjà, les villes de Gatineau, de Montréal et de Sherbrooke pourraient établir de nouvelles marques dès aujourd’hui.

RECORD5

Mais, c’est vraiment pour la journée de lundi que la liste de records risque d’être impressionnante, alors que neuf records de chaleur pourraient être battus, dont un datant de 1955 pour Val-d’Or.

RECORD1

Une marque hâtive

Si les records potentiels de la journée de lundi se confirment, le mois de juin 2021 aura officiellement battu le record du mois de juin le plus chaud pour plusieurs secteurs. En soi, cette nouvelle peut paraître anodine, puisque les années tendent à être de plus en plus chaudes.

Toutefois, c’est l’aspect hâtif et le nombre d’années qui ont de quoi étonner. Par exemple pour Montréal, la journée la plus chaude du mois de juin remonte à l’année 1964, avec la marque de 35 °C. C’est grâce au record établi le 30 juin de la même année que le mois de juin avait pu décrocher ce titre. Or, presque 60 ans plus tard, c’est la journée du 7 juin 2021 qui devrait permettre à la métropole d’enregistrer un nouveau record. Sherbrooke pourrait également battre son record mensuel de l'année dernière avec 33 °C enregistrés le 21 juin 2020.

Il faut savoir qu’un record mensuel se concrétise par l’entremise de la journée la plus chaude d’un mois comparativement au même mois des années précédentes.

ORAGES3

Le retour d’une température plus confortable

Si le mercure va légèrement redescendre pour la journée de mardi, la chaleur demeurera toutefois bien présente.

RECORD6

Il sera donc très important de rechercher les endroits frais ou climatisé et de boire régulièrement de l’eau aujourd’hui et pour les prochains jours. Pour ceux qui supportent mal la chaleur ; rassurez-vous : le Québec devrait renouer avec des normales saisonnières dès jeudi.

RECORD4


À VOIR ÉGALEMENT : Hier dans le New Jersey... c'était aussi le déluge !

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité