Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Des quantités de neige abondantes attendues cet hiver

mercredi, 27 novembre 2019 à 17:13 - Les amateurs de sports hivernaux pourront se réjouir : les quantités de neige attendues cet hiver dépasseront, pour la majorité des secteurs, les normales saisonnières.


Une saison parfaite pour les activités

Selon les données compilées par Tourisme Québec, les Québécois aiment pratiquer plusieurs activités en plein air lors de la saison hivernale. Parmi celles-ci, on compte la randonnée pédestre, le ski alpin et le ski de fond. Cette année, les importantes quantités de neige attendues favoriseront le déroulement des activités extérieures.

Selon la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, la province compte 33 000 kilomètres de pistes de motoneige. D'ailleurs, le Québec se place en première position, avec le tiers de tous les sentiers recensés au pays. Les patinoires devraient également demeurer en bon état plus longtemps en raison du peu de redoux prévus, au grand bonheur des patineurs.

ROSALIE NEIGE 1

Le Québec compte un total de 74 stations de ski réparties aux quatre coins de la province. Même si dans les montagnes, il y a plus de neige que dans les vallées, il faut parfois utiliser les canons à neige pour en produire de plus grandes quantités afin de répondre à la demande. Cette année, cela ne s'annonce pas nécessaire : dame Nature sera généreuse ! « Le seul élément qui pourrait jouer en défaveur des activités extérieures : plus de vagues de froid, ce qui pourrait nuire au ski alpin. Il faudra donc se vêtir en conséquence », explique André Monette, chef météorologue à MétéoMédia.

NEige montagne

La majorité des secteurs verront davantage de neige que la normale. Montréal pourrait donc facilement recevoir plus de 210 cm de neige. Seule la Côte-Nord pourrait avoir des quantités plus près des normales.

ROSALIE NEIGE 3

En raison d'une concentration d'eau plus chaude que la normale au large de la côte est des États-Unis, les dépressions pourraient emmagasiner plus d'énergie, donc générer davantage de précipitations. « Si les dépressions ont plus d'énergie, celles-ci ont davantage de vapeur d'eau disponible, ce qui explique les plus grandes quantités de précipitations », ajoute Réjean Ouimet, présentateur et spécialiste à MétéoMédia.

ROSALIE NEIGE 4

À VOIR ÉGALEMENT : Les meilleurs endroits où s'envoler cet hiver : les voici

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité