Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

600 km d'orages ont frappé le Québec mardi

mercredi, 12 août 2020 à 13:07 - Les orages ont frappé (très) fort au Québec : des inondations soudaines ont eu lieu et beaucoup d'arbres ont été déracinés ce mardi.


Mercredi 12 août 2020

12 h 00

La pluie n'a pas non plus donné sa place. Trois-Rivières a été particulièrement gâtée en la matière, alors que plus de 30 millimètres de pluie sont tombés sur la ville en un temps très réduit.

pluie mardi 11 aout

Québec figure aussi parmi les plus touchés, alors que près de 25 millimètres d'eau se sont aussi déversés dans ce secteur. La Capitale-Nationale ont même eu droit à de la grêle ! Des petites billes sont effectivement tombées du ciel au passage des orages violents.

Les moins chanceux auraient même pu obtenir jusqu'à 50 millimètres, de manière localisée.

Des inondations subites ont aussi été rapportées à plusieurs endroits.

8 h 00

Cette nuit, 20 000 clients étaient privés d'électricité, et ce matin, les coupures touchent encore plus de 6 000 personnes.

Les fortes rafales en sont principalement la cause. En effet, le vent a soufflé très fort sur certains secteurs au plus fort des perturbations.

rafales mardi 11 aout

Certaines estimations augmentent même les rafales les plus intenses à 95 km/h.

À noter qu'il est possible que des rafales plus puissantes aient eu lieu dans des secteurs ne possédant pas de stations météorologiques.

Mardi 11 août 2020

20 h 00

Avec une pointe à 76 km/h, ce 11 août est le plus venteux depuis que les données sont compilées à Montréal, en 1956.

Le front froid longe actuellement le fleuve Saint-Laurent, perturbant au passage le centre du Québec. La Capitale-Nationale sera touchée au cours des prochaines heures.

Les cellules orageuses sont si gorgées d'humidité que tout indique qu'elles ne perdront pas une grande quantité d'énergie malgré le coucher du soleil. La nuit risque donc d'être mouvementée pour plusieurs secteurs.

L'Estrie et Thetford Mines pourraient également avoir son lot d'orages, puisque la ligne d'orages se dirige vers ces secteurs. La vigilance sera de mise.

L'est du Québec est actuellement sous une veille d'orages violents, en prévision de l'arrivée de ce système.

19 h 45

Le calme après la tempête à Montréal, qui retrouve lentement un ciel dégagé. Près de 9000 clients sont toujours privés d'électricité dans la grande région métropolitaine.

Pannes

Au total, plus de 40 000 personnes doivent composer avec des pannes.

Près d'une centaine de coups de foudre ont été enregistrés dans ce secteur au cours des dernières heures.

C'est Sorel et Drummondville qui y goûtent actuellement, alors que la ligne d'orages issue du front froid continue sa progression vers l'est. Trois-Rivières est également au coeur des perturbations. Ce même amas d'orages semble toutefois perdre un peu d'intensité.

Met resumé

Une autre cellule isolée s'est formée près de Granby, et pourrait toucher cette même ville au cours des prochaines minutes.

Charlevoix a également son lot d'éclairs en ce moment.


Les secteurs sous alerte sont :

  • Charlevoix
  • Drummondville/Bois-Francs
  • Lanaudière
  • Mauricie
  • Québec
  • Vallée-du-Richelieu

18 h 45

22 000 clients sont actuellement privés d'électricité en Montérégie, après le passage des grosses cellules orageuses. La majorité est située au sein de la ville de Longueuil, qui a été fortement affectée par les perturbations.

Voici notre météorologue Félix Biron au coeur des orages qui ont touché le secteur de Saint-Lambert.

Sur l'île de Montréal, environ 9000 clients sont sans électricité à l'heure actuelle. Les équipes d'Hydro-Québec sont déployées un peu partout sur le territoire.

Cette même cellule orageuse se déplace vers la rive sud du fleuve Saint-Laurent, et a Saint-Hyacinthe et Drummondville dans sa mire.

La ville de Trois-Rivières aura vraisemblablement son lot de perturbations dans la prochaine heure.

18 h 00

Une cellule a fait des siennes au cours des dernières minutes en Beauce, tout près de Saint-Georges. Cette dernière se dirige tranquillement vers le Maine.

La pluie diluvienne a débuté sur Montréal. Voici d'ailleurs du visuel, capté par notre météorologue Félix Biron.

De violentes rafales allant jusqu'à 95 km/h auraient même été enregistrées près de l'île.

Des arbres ont également été déracinés près de Repentigny. Voici d'ailleurs une photo captée par Isabelle Longpré.

117612193 230582581472866 1101040099518089907 n

La perturbation continue de s'intensifier, et risque de déverser de bonnes quantités de précipitations sur la métropole et ses environs. Près de 40 éclairs ont été observés dans la région.

La ligne orageuse est rendue dans Lanaudière, près de Joliette.

Québec est désormais sous alerte d'orages violents, et risque d'être gâté au cours de la prochaine heure. La ligne d'orages poursuit sa course vers la rive nord du fleuve Saint-Laurent, dans la région de Charlevoix, et affectera la Capitale-Nationale très prochainement.

17 h 30

Voilà que Baie-Comeau, Les Escoumins, la rivière Manicouagan, les Laurentides et la réserve faunique des Laurentides ont rejoint la longue liste des secteurs sous alerte d'orages violents. Une perturbation particulièrement active s'est effectivement invitée sur la Côte-Nord, et atteindra les principales municipalités de la région très bientôt.

Une cellule en provenance de l'État de New York touche actuellement Salaberry-de-Valleyfield et progresse rapidement vers l'île de Montréal et Laval. Ce secteur vient tout juste d'entrer sous alerte. Cela pourrait secouer.

16 h 20

L'immense ligne d'orages qui traverse actuellement le Québec a une longueur d'environ 650 km, et une largeur d'environ 200 km. Elle est liée au fameux front froid, et tend à se rapprocher petit à petit du fleuve Saint-Laurent.

Les secteurs les plus actifs sont toujours en Haute-Mauricie, en Haute-Gatineau et dans les Laurentides.

Une cellule orageuse s'est formée à l'ouest de Shawinigan, et poursuit sa progression vers le fleuve Saint-Laurent. Trois-Rivières pourrait donc être touchée au cours de la prochaine heure.

15 h 45

L'action se concentre maintenant dans l'ouest de la province, et le parc du Mont-Tremblant vient tout juste de rejoindre la liste des secteurs sous alerte d'orages. La ligne d'orages violents continue d'ailleurs sa progression vers le fleuve Saint-Laurent.

tn

Des rafales à 60 km/h ont été observées à Gatineau, ce sont les vents les plus forts recensés au cours des dernières 24 heures.

Le nombre de clients privés d'électricité a grimpé à 9100 en Outaouais, qui est le secteur le plus touché par les cellules orageuses pour le moment.

Une cellule orageuse fait également des siennes près de Repentigny, mais elle semble s'essouffler.

Les alertes météo sont maintenant levées au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les perturbations ont cédé leur place à de la pluie forte.

Un risque de rotation est également présent, et ce, sur la majorité du territoire québécois. Pour le moment, les ingrédients sont réunis pour la naissance de nuages en entonnoir, voire de tornades. La situation demeure sous surveillance.

15 h 00

L'action orageuse se concentre essentiellement en Outaouais, alors que la Haute-Gatineau et le Pontiac sont toujours sous alerte. Le secteur de Gatineau/Ottawa pourrait être touché au cours de la prochaine heure, alors que la cellule continue sa progression vers les Laurentides. Près de 2000 personnes sont actuellement privées d'électricité en Outaouais.

Une autre petite perturbation s'est formée au nord de Joliette, mais elle semble perdre en intensité.

À peine la Tuque vient-elle d'échapper à un orage violent qu'un autre se dirige vers cette région. La vigilance sera de mise.

14 h 00

L'action est débutée au Québec. Après les quelques orages qui ont éclaté en avant-midi dans le nord-ouest, voilà que l'instabilité atteint désormais le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Haute-Gatineau, la Tuque, le réservoir Gouin, le Pontiac et la réserve faunique des Laurentides. Ces secteurs sont actuellement sous alerte d'orages violents.

alertes en vigueur

On surveille également une cellule particulièrement active près de Mont-Laurier, dans les Laurentides. Des éclairs et du tonnerre ont été recensés sur l'île de Laval, qui pourrait être touchée par un orage dans la prochaine heure.

Près de 600 éclairs ont été observés au cours des dernières heures au Québec, alors que le front froid continue sa progression. Le risque augmentera d'un cran dans le sud et le centre de la province vers la fin de l'après-midi.

De fortes rafales, des pluies diluviennes et de la grêle de la taille d'une pièce de cinq cents sont possibles, à la faveur des cellules orageuses.


À VOIR ÉGALEMENT : Quand il fait si chaud, l'extérieur sert de four

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité