Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Météores géants cachés dans une pluie d'étoiles filantes ?

mardi, 11 juin 2019 à 17:13 - La Terre s’approche d’un des endroits les plus risqués du Système solaire : l’essaim de météores des Taurides. Ce nuage de débris de roche et de glace est issu de la comète 2P/Encke et est majoritairement sans danger.

D’ici la mi-juillet, nous en serons au plus près depuis 40 ans, l’occasion de vérifier s’il y a des morceaux plus importants et potentiellement menaçants (de l'ordre de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de mètres de diamètre) qui s’y cachent.

L’occasion rêvée pour les astronomes de confronter cette théorie dans l’air depuis l’événement de la Toungouska, le 30 juin 1908.

La plus grosse onde de choc de l'histoire de l'humanité

Cette année-là, une explosion 1 000 fois plus puissante que la bombe d’Hiroshima s’était produite en Sibérie. La déflagration a été audible à 1 500 km à la ronde. Quelque 60 à 80 millions d’arbres avaient été soufflés par l’onde de choc sur un rayon de 100 km, sans qu’aucun cratère ait pu être retrouvé.

1280px-Tunguska event fallen trees Crédit : Wikimedia Commons

À ce jour personne n’a d’explication définitive, mais l’explosion dans l’atmosphère d’un météore issu des Bêta Taurides tient la corde. Lors du dernier passage de cet essaim de météores au plus près en 1975, de nombreux impacts avaient été recensés sur la Lune. La tâche des astronomes cet été sera compliquée par le fait que les Taurides passeront devant le Soleil, ce qui rendra plus difficile la localisation des éventuels gros débris par les télescopes.

Source : MNRAS

À VOIR ÉGALEMENT : Les États-Unis détectent une énorme explosion de météore

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité