Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Des façons fascinantes pour les animaux de survivre à l’hiver!

mercredi, 25 novembre 2020 à 04:45 - L’hiver s’installe et pour certains animaux, cela signifie que de grands changements sont à venir.


Il y a beaucoup de choses que les humains peuvent faire pour rendre les mois les plus froids plus agréables. Mais les animaux sauvages n’ont pas accès à des bottes, des foulards ou des foyers pour les garder au chaud la nuit.

Ils ont cependant développé des astuces fascinantes qui leur permettent de passer les mois d’hiver difficiles, lorsque la nourriture est rare et que les températures sont glaciales.

Voici quatre façons particulières que les animaux utilisent pour survivre à l’hiver.

Recycler son urine

American Black Bear - Wikipedia

Les ours noirs hibernent entre trois et cinq mois par an et pendant cette période, ils ne bougent pas du tout. Selon une étude publiée dans le Physiological Reports en 2015, un ours noir en hibernation ne « mange pas, ne boit pas, ne défèque pas et n’urine pas ».

Alors comment peut-il rester en vie ?

Pour commencer, les ours utilisent leur graisse comme combustible. À l’automne, les ours augmentent leur apport calorique jusqu’à plus de 20 000 calories par jour pour se constituer des réserves à brûler pendant l’hibernation.

Leur urine est réabsorbée par leur vessie, ce qui permet le « recyclage métabolique » des déchets, de l’eau et des ions, « évitant ainsi le besoin de manger et de boire », selon l'étude.

Se transformer en un bloc de glace

Wood frog - wikipedia

Les grenouilles des bois zombie ont une drôle d’astuce qui les aide à survivre au froid. Lorsque les températures baissent dans le nord du Canada, elles s’adaptent au refroidissement et se transforment peu à peu en petits blocs de glace.

Lorsque l’hiver approche, les grenouilles trouvent un endroit sécuritaire sous une feuille et se reposent. Leur sang commence alors à produire un antigel naturel qui se compose de glucose et de glycogène. L’antigel se fraye un chemin dans tout le corps de la grenouille, au plus profond de ses cellules, et empêche la formation de cristaux de glace mortels.

Pendant ce temps, leur cœur cesse de battre et elles ne respirent plus. Elles peuvent survivre tout l’hiver de cette manière, en passant par plusieurs cycles de dégel et de gel en fonction des fluctuations de la température.

Devenir tout blanc

Snowshoe hare - Wikipedia

Certains animaux n’hésitent pas à se promener dans la neige, mais seulement après un changement de costume. Il existe plusieurs espèces qui deviennent blanches en hiver, du lièvre d’Amérique au renard arctique en passant par le caribou.

Mais tout n’est pas qu’amusement et jeux. Le changement climatique présente certains risques pour les espèces qui changent de couleur, en particulier le lièvre d’Amérique, qui continue à blanchir à la date prévue, même si la neige n’est pas encore tombée. Cela les met en danger, car lorsqu’ils ne s’harmonisent pas avec leur environnement, les lièvres sont beaucoup plus faciles à repérer par les prédateurs.

Ils font leurs valises et partent

USFWS - canada goose

Certains oiseaux et insectes évitent complètement l’hiver et se dirigent vers le sud.

La migration des insectes et des oiseaux fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques, et les chercheurs essaient encore de comprendre le phénomène.

Par exemple, une série d’études suggère que les oiseaux qui se préparent à migrer peuvent sentir les tempêtes dangereuses qui approchent et modifier leur trajectoire de migration pour les éviter. Les chercheurs soupçonnent les oiseaux d’utiliser une tactique ou une combinaison de tactiques, à savoir les infrasons, qui sont en dessous de la portée auditive humaine, et les observations météorologiques et nuageuses, pour détecter le temps.

À VOIR ÉGALEMENT : Une énorme colonie de morses là où ils sont rares

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité