Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Le Québec passe à l'histoire et fracasse des records

mardi, 2 juin 2020 à 10:42 - Mai a été le mois des extrêmes en ce qui concerne les températures. Il semble que juin cherche à poursuivre cette lancée.


Le Québec est malmené en ce qui concerne les écarts de températures depuis quelques semaines. Le printemps s’achève et les records ne cessent de tomber. Après la canicule hâtive de la semaine dernière, un changement de régime a fait chuter les températures suffisamment pour que plusieurs villes éclipsent des records de bas minimum et de bas maximum. Dans certains cas, il s’agit de records absolus, pour d’autres ce sont des records mensuels.

Le froid

Saguenay a fracassé un record mensuel de bas minimum, mardi, avec -2,6 °C. L’ancienne marque, en juin, était de -2,2 °C.

records froid

Québec et Sherbrooke ont enregistré des records de bas minimum lundi avec -1,3 °C et -2,0 °C respectivement.

RECORDS BAS MIN 1ER JUIN (1)

Québec a connu des extrêmes la nuit. En effet, la plus chaude a été enregistrée le 29 mai dernier avec 20 °C, la plus froide le 1er juin avec -1,3 °C.

2020-06-02

La chaleur

Il n’y a pas que le froid qui s’inscrive dans le livre des records, la chaleur aussi. Le 27 mai dernier, Montréal a battu le maximum le plus chaud du mois avec 36,6 °C. Il s’agissait du deuxième plus chaud maximum de tous les temps, tous mois confondus. Le record absolu remonte à 1975, le 1er août. Il avait fait 37,6 °C. Ce n’est assurément pas une chaleur habituelle, surtout pas en mai.

yul record

Mai a été le mois des extrêmes en ce qui a trait aux températures. En effet, le Québec est passé du froid au chaud rapidement, pour revenir au froid par la suite. Des écarts de 30° et plus ont été rapportés au cours du mois.

TABLEAU

Les records s’enchaînent

Depuis le début de l’année, le Québec a connu 21 journées avec des records de froid, 13 journées avec des records de chaleur.

tabl2

Toutefois, il y a davantage de records de chaleur qui ont été battus pour Gaspé, Sept-Îles, Rimouski, Sherbrooke et Montréal. À l’inverse, Val-d’Or, Roberval, Québec, Saguenay et Gatineau ont fracassé majoritairement des records de froid.

RECORDS VILLES

En cumulant les dix villes, nous obtenons les totaux de records suivants :

  • 40 bas minimums

  • 20 hauts minimums

  • 17 hauts maximums

  • 15 bas maximums

Mentionnons également que cinq records mensuels de chaleur ont été battus, de même que deux record mensuel de froid.

-Records mensuels de chaleur :

recors menusuel

reocrds mensuel mai chaud min

Records mensuels de froid

RECORDS FROIDS


À voir également : une des saisons des ouragans les plus actives en 20 ans

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité