Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Mauvaise nouvelle : ce phénomène revient après plusieurs années d'absence

mardi, 27 juillet 2021 à 08:26 - Si une chaleur prononcée s'impose généralement au cours du mois de juillet, 2021 défie la tendance. L'ensemble du territoire enregistre d'ailleurs un déficit de 30 °C, et tout indique que cette tendance ne se résorbera pas au cours des derniers pas de juillet.


Le présent mois de juillet n'est décidément pas comme les autres. Un dôme d'air froid installe progressivement ses quartiers vers la baie d'Hudson, mettant une certaine fraîcheur au menu des prochaines semaines. La chaleur est effectivement concentrée dans l'ouest du pays. Plusieurs vagues de chaleur exceptionnelle ont ponctué les dernières semaines en Colombie-Britannique, en Alberta et en Saskatchewan, faisant grimper le mercure à plus de 30 °C, voire davantage, de manière répétée.

DEFICIT1

Le contraste avec les juillets des années précédentes est impressionnant. 2018, 2019 et 2020 ont été riches en chaleur marquée, avec plus d'une dizaine de journées avec un mercure égal ou supérieur à 30 °C au cours du mois de juillet. Mentionnons que la métropole en observe généralement quatre au cours du mois de juillet.

2020 a d'ailleurs été particulièrement fertile en la matière, avec quatorze journées avec de tels chiffres au thermomètre. Rappelons que ce même mois de juillet a fracassé de nombreux records de chaleur, devenant même le mois le plus chaud depuis au moins 100 ans au sein de la Belle province.

La seule exception à la règle est juillet 2017, où aucun 30 °C ne s'est invité dans l'aventure.

Pour le moment, tout indique que juillet 2021 défiera cette tendance. Le mercure a globalement été 1 °C sous les normales saisonnières et ce, pour l'ensemble du territoire québécois. Résultat : un seul 30 °C a été observé sur le territoire montréalais. Une tendance similaire se joue à Gaspé et à Val-d'Or, entre autres, bien que l'écart avec la normale ne soit pas aussi marqué qu'au sud du Québec.

DEFICIT2

De plus, les chances que le Québec rattrape son déficit de 30 °C d'ici la fin du mois sont minces. Les températures devraient plutôt flirter avec les normales saisonnières, voire être légèrement plus fraîches qu'à l'habitude, vers la fin du mois.

DEFICIT3


À VOIR ÉGALEMENT : Le mois d'août peut-il rattraper la mise ?

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité