Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Cyclone Seroja : l’Australie se prépare au pire

dimanche, 11 avril 2021 à 10:17 - Depuis plusieurs jours, les autorités de l’ouest de l’Australie se préparaient à sa venue. Puis dimanche, aux alentours de 16 h, heure locale — soit 4 h à Montréal —, le cyclone Seroja a finalement touché les côtes.

Seroja et Odette MODIS Land Rapid Response Team, NASA GSFC.jpg Les cyclones Odette et Seroja près des côtes de l'Australie. Crédit photo: MODIS Land Rapid Response Team, NASA GSFC


Le système destructeur, qui a occasionné notamment la mort de plus de 130 personnes en Indonésie et causé beaucoup de dommages, a gagné en intensité juste avant son arrivée en Australie. Le cyclone Seroja, qui était auparavant de catégorie 1, est passé à la catégorie 3 sur l’échelle de Beaufort. Ceci représente l’équivalent d’un ouragan de force 1 sur l’échelle de Saffir-Simpson, utilisée en Amérique du Nord.

image (5)

Selon le Bureau de météorologie du gouvernement australien, des vents pouvant atteindre les 165 km/h sont à prévoir ainsi que de la pluie abondante et des inondations subites. D’ailleurs, la ville de Kalbarri a enregistré des rafales de 170 km/h vers 19 h, heure locale, et l’ouest du pays a reçu jusqu’à présent plus de 111 mm de pluie.

Les autorités locales ont indiqué s’attendre à d’importants dégâts tout le long de la côte ouest puisque les bâtiments situés sur le chemin de Seroja n’ont pas été construits pour résister à des vents aussi puissants. Normalement, la trajectoire des cyclones de cette partie du monde se situe plus au nord du pays.

Effet Fujiwhara

Ce gain en force peut s’expliquer notamment par l’effet Fujiwhara. Il s’agit d’un phénomène météorologique rare qui se produit lorsque deux ouragans ou cyclones, tourbillonnant dans la même direction, passent près l’un de l’autre. Les deux systèmes se mettent alors à graviter l’un vers l’autre, ce qui peut soit modifier leur trajectoire respective, augmenter leur intensité ou soit occasionner leur fusion. Dans ce cas-ci, c’est une rencontre avec le cyclone de plus faible amplitude prénommé Odette qui a donné lieu à ce phénomène, vendredi dernier. Sans toutefois s’être fusionnée, Odette a permis à Seroja de gagner en intensité.

Perte d’intensité à venir

Si pour le moment, les résidents des secteurs compris entre Carnarvon et Perth s’attendent au pire, Seroja devrait toutefois perdre en intensité au fur et à mesure qu’il s’engouffre dans les terres, selon le Bureau de météorologie du gouvernement australien. L’organisme prévoit que le cyclone devrait s’atténuer et redevenir une catégorie 1 d’ici lundi matin.


À VOIR ÉGALEMENT : Inondations et glissements de terrain meurtriers

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité