Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

COVID-19 : des superordinateurs au service des épidémiologistes

mardi, 7 avril 2020 à 12:57 - Le gouvernement américain a conclu une entente visant à mettre à profit la plus grande puissance de calcul possible pour freiner la COVID-19. Explications.


La Maison blanche a conclu un partenariat avec des agences publiques et des entreprises privées pour mettre sur pied le programme COVID-19 High Performance Computing Consortium. Cette initiative vise à mettre à profit la très grande puissance de traitement de plusieurs superordinateurs, notamment ceux de la NASA, pour le bien des scientifiques qui luttent contre la progression de la COVID-19.

Parmi les entreprises privées, on compte IBM, Google, Microsoft et Hewlett Packard Enterprise. Plusieurs agences et départements gouvernementaux font partie de la solution, notamment la NASA, le département de l’énergie et la Fondation nationale de science. Ainsi, les chercheurs et scientifiques pourront tirer profit d’une puissance de calculs astronomiques. Par exemple, le département de l’énergie possède les ordinateurs les plus puissants de la planète.

Ces machines surpuissantes peuvent effectuer des calculs très sophistiqués et laborieux en un temps record. Les épidémiologistes et modélisateurs, de même que les bio-informaticiens, pourront répondre à de nombreuses questions plus rapidement avec l’aide de ces superordinateurs.


À voir également : les animaux marins flirtent avec des millions de virus

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité