Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Ce nouveau record donne vraiment froid dans le dos

lundi, 8 février 2021 à 15:00 - Le vortex polaire, quasi absent au Canada, a fait un retour brutal et laissé les températures les plus froides de la saison. Cette masse d’air arctique a glissé vers les Prairies et se rapproche du Québec.

---

En bref :

  • Température la plus froide enregistrée au Canada de la saison
  • Contraste remarquable
  • Québec, la prochaine victime du vortex polaire ?

Sous les -50 °C

Un morceau du vortex polaire a coulé ce week-end sur une majorité du Canada et a été à l’origine de multiples avertissements de froid extrême touchant des millions de résidents. Pour la première fois de la saison froide, le mercure a même chuté à une incroyable valeur de -52 °C ! C'est aussi la température la plus froide au Canada depuis mars 2017 avec -54,7° à Mould Bay.

PREMIER -52

Des rafales, malgré leur faible intensité, ont permis aux ressentis de descendre jusqu’à -66 dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Des valeurs qui donnent la chair de poule juste à voir.

CONTRASTE TEMPERATURE

Les Prairies ont elles aussi goûté à ce froid polaire, alors que les ressentis ont chuté sous les -40 voire sous les -50 par endroits. Ce sont les températures et ressentis les plus froids de la saison pour ces provinces. Au Québec, le week-end a été plutôt doux avec la température la plus froide enregistrée à Waskaganish de -26 °C et un ressenti de -33.

Important contraste

Alors qu’une partie du Nunavut a été plongée dans un froid glacial, l’est de la province ou encore les régions polaires du Québec ont connu tout un contraste. En effet, Iqaluit qui habituellement connaît une normale de ces maximums près des -20 °C à cette période de l’année a vu ses maximums grimper près des -4 °C. À Pangnirtung, les maximums ont même atteint 1,6 °C ! Au moment d’écrire ces lignes, il faisait même plus chaud dans l’est du Nunavut qu’à Montréal, où le mercure est de -6 °C.

Important contraste

Par ailleurs, un fort contraste est actuellement présent entre le nord et le sud du Québec. Les régions polaires telles que Kuujjuaq ont enregistré des températures de près de 20 °C au-dessus des normales. Le mercure a d’ailleurs été souvent supérieur à celui du sud de la province. Le point chaud du pays reste le sud de la Colombie-Britannique avec un mercure de plus de 10 °C.

Québec, la prochaine victime du vortex polaire ?

Cette masse d’air anormalement froid située dans l’ouest du pays va continuer de s’acharner sur les Prairies canadiennes, qui connaîtront des températures maximales sous les -30 °C.

Derniers maximums

Pour plusieurs villes, cette situation n’est pas arrivée depuis plusieurs années. Malgré des températures jusqu’à 20 degrés sous les normales, aucun record de froid absolu n’est attendu.

Froid atténué

Cette masse d’air arctique devrait normalement se déplacer au cours de la semaine et atteindre le sud de l’Ontario et le Québec d’ici le week-end de la Saint-Valentin. La bonne nouvelle est qu’elle perdra en intensité lorsqu’elle atteindra les portes de la province. Les températures les plus froides de la saison ne sont donc pas attendues pour la semaine à venir, mais des nuits plus froides sont à prévoir. Avant son arrivée, seul l’ouest de la province connaissait des températures légèrement sous les normales de saison, alors que l’est restait sous la douceur.

temp les plus froides


À VOIR ÉGALEMENT: Froid extrême : pas de traîneau ? Prenez une serviette

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité