Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Comment les créatures à sang froid se préparent pour l'hiver

samedi, 30 octobre 2021 à 24:00 - Ce ne sont pas seulement les animaux à sang chaud qui ont besoin de s’abriter durant les mois d’hiver, les reptiles prennent également les mesures nécessaires pour survivre à la saison froide.


Les reptiles sont des animaux à sang froid ou ectothermes, ce qui signifie qu’ils dépendent de sources externes de chaleur, car ils sont incapables de générer leur propre chaleur corporelle.

Mais, les reptiles ne sont pas de « vrais hibernateurs », selon Ontario Nature. Ce qu’ils font à la place, c’est plutôt de la « brumation ». Pour résumer, ils ne restent pas complètement dormants durant tout l’hiver. Leur métabolisme et leur rythme cardiaque ralentissent, mais ils sont encore pour la plupart conscients et même actifs.

Les couleuvres rayées (Thamnophis sirtalis) quittent parfois leur aire d’hibernation pour se prélasser sur la neige, tandis que des tortues ont déjà été aperçues en train de nager sous la glace.

Steven Brown Crédit photo : Steven Brown, Unsplash

Ainsi, la façon dont les reptiles se préparent et ce qu’ils font réellement pendant les mois froids canadiens n’est pas une approche universelle et varie d’une espèce à l’autre, selon Jim Bogart, professeur émérite à l’Université de Guelph, qui a discuté avec nos collègues de The Weather Network.

« C’est assez variable. Certaines tortues vont rester dehors jusqu’au gel. Certains serpents seront généralement cachés dans leur aire d’hibernation à cette époque-ci de l’année ».

Chacun son processus

Il n’y a pas de règle établie sur le moment exact où les reptiles se réfugient dans leurs aires d’hibernation. Cela varie en fonction des conditions météorologiques.

En termes de préparation, certaines salamandres parcourront le sol forestier la nuit à l’automne après les pluies pour se nourrir, s’assurant ainsi qu’elles disposent de suffisamment de réserves pour passer l’hiver, a indiqué le professeur Bogart. Toutefois, leur métabolisme ralentit rapidement et elles n’ont pas besoin de beaucoup de nourriture pour survivre.

« Ce n’est pas comme un ours qui doit maintenir une sorte de chaleur corporelle. Certaines grenouilles sont également tolérantes au gel. En fait, elles ont une condition qui peut empêcher la formation de glace dans leurs cellules », a mentionné le scientifique.

« Bien qu’ils ne restent pas totalement endormis, les reptiles vont mourir de froid s’ils ne trouvent pas d’abri chaud durant les mois d’hiver. Alors, ils doivent trouver un endroit où ils ne gèleront pas », a résumé ce dernier.

*D’après les informations de Nathan Howes, journaliste à The Weather Network. *


À VOIR ÉGALEMENT : Un typhon influence la météo au Québec

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité