Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Un phénomène intrigant dans le ciel du Québec

mercredi, 19 juin 2019 à 14:05 - Vous avez été nombreux à observer un phénomène optique aux allures d'arc-en-ciel circulaire en tout début d'après-midi dans le sud du Québec. Il faut des conditions bien spécifiques pour que ces halos apparaissent. Voici lesquelles.

Les halos ont habituellement la forme de bandes, d’arcs ou de cercles lumineux, mais peuvent aussi avoir seulement l’allure de tâches. La lumière du soleil qui semble blanche contient en fait les sept couleurs de l’arc-en-ciel.

Ces effets d'optique apparaissent uniquement dans des conditions bien spécifiques, autour du soleil ou de la lune : les nuages cirrus sont en formation dans la haute troposphère située à entre 5 à 10 km d’altitude. Ces derniers, parfois très peu visibles, sont formés de cristaux de glace en suspension dans l'air. Le soleil doit aussi être idéalement accompagné d’un léger vent ascendant. Un halo se forme. Il est alors le résultat de la réfraction et de la réflexion des rayons du soleil sur ces cristaux de glace. Selon l’angle avec lequel la lumière du soleil est réfractée, différentes formes de halos apparaîtront de couleurs variées selon la déviation.

Parfois annonciateurs d'orages

« Les cirrostratus sont les nuages qui peuvent être précurseurs d'un orage, explique Réjean Ouimet, expert météorologue à MétéoMédia. Mais attention, les halos ne se produisent pas toujours lorsqu'un orage arrive, ils peuvent aussi annoncer une simple pluie. »

Le phénomène peut être observable pendant plusieurs heures ou disparaître au bout de quelques secondes selon les conditions météorologiques. Des halos peuvent aussi se produire la nuit autour de la lune.

La forme et l’orientation des cristaux présents dans les cirrus, combinées à la façon dont la lumière est répandue, déterminent le type de halo qui sera observable.

Voici celui que nous avons pu observer ce mercredi :

Mélynda Beaudry Mtl Crédit : Mélynda Beaudry, à Montréal.

Catherine Demers Ste-Cecile Crédit : Catherine Demers, à Saint-Cécile-de-Milton.

À VOIR ÉGALEMENT : Phénomène rarissime observé au Québec : les farfadets

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité