Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Comment éviter les coups de chaleur

jeudi, 27 juin 2019 à 12:10 - Durant les vagues de chaleur extrême, ajustez l’intensité de vos activités physiques pour éviter les malaises et les coups de chaleur. La Direction régionale de santé publique de Montréal encourage la population à continuer de faire de l’exercice, mais de façon modérée.

« On veut que les gens sortent dehors, il y a plein de bénéfices associés à cela, mais on veut qu’ils soient actifs sans courir le risque d’avoir des impacts sur la santé, causés par la chaleur », affirme le Dr David Kaiser, médecin responsable de l’équipe environnement à la Direction régionale de la santé publique de Montréal.

Dans sa campagne Été en santé, la Santé publique recommande de boire de six à huit verres d’eau par jour pour rester bien hydraté. Il est aussi préférable de porter des vêtements légers et de faire du sport durant les moments les moins chauds de la journée.

« Entre 10 h et 17 h, il fait plus chaud, alors si on veut faire des activités physiques plus intenses, on fait ça le matin avant 10 h et en soirée après 18 h ou 19 h », indique le Dr Kaiser.

La chaleur extrême peut causer des maux de tête, des étourdissements, des nausées et bien sûr de la transpiration. D’autres symptômes plus alarmants peuvent toutefois survenir s’il s’agit d’un coup de chaleur.

« Quand les gens commencent à avoir un coup de chaleur, ils arrêtent de transpirer, la peau devient sèche et rouge, la température du corps monte et on arrête de transpirer. À ce moment-là, il faut appeler le 9-1-1 », ajoute le Dr Kaiser.

Les aînés, les personnes atteintes de maladies chroniques ou de problèmes de santé mentale sont plus à risque de ressentir les effets néfastes de la chaleur.

Vivre dans une zone connue comme étant un îlot de chaleur est également problématique.

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité