Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Changements climatiques : trois points positifs pour le Québec

jeudi, 22 juillet 2021 à 14:01 - La Terre se réchauffe, le Québec n'y échappe pas. Le climat qui change n'est pas une bonne chose, mais il n'y a pas que des inconvénients. La Belle Province tire profit de certains avantages.


En bref:

  • Le Québec plus vert ;
  • Les étés sont plus longs ;
  • L'agriculture en profite ;

Plus vert

Dans une certaine mesure, la Terre est plus verte qu'il y a 20 ans. Le climat changeant favorise la croissance des plantes, notamment en raison d'une augmentation de gaz carbonique dans l'atmosphère. Au total, la verdure couvre 32 % de la surface de notre planète. Selon le centre de recherche NASA Ames, la progression des espaces verts augmente de 2,3 % par décennie, en moyenne.

TERRE VERT (3)

text in italic Source : NASA AMES

Les gagnants

Étonnamment, la Chine et l'Inde dominent avec respectivement 11% et 7% de croissance par période de dix ans. Le Canada se classe au quatrième rang des pays qui ont le plus bonifié leurs espaces verts. En ce qui concerne le Québec, mentionnons que le nord de la province compte plus de verdure en raison d'un réchauffement plus marqué. Il n'en reste pas moins que ce gain ne compense pas entièrement les pertes causées par la déforestation.

TERRE VERT 1

Les cultures se portent bien

Au fil des décennies, le Québec profite d'une période de croissance plus longue en raison du réchauffement. En considérant la région de Sherbrooke, depuis trente ans, le secteur agricole bénéficie de onze journées supplémentaires par année. De fait, il s'agit de la période sans que le gel ne puisse affecter les récoltes. Toutefois, les évènements météo extrêmes peuvent être dangereux pour le bien-être des plantes, car ceux-ci peuvent occasionner pénuries d'eau et augmenter le risque de maladies pour les plantes et les invasions d'insectes.

TERRE VERT 3

Les étés plus longs

Un des impacts les plus importants du réchauffement du climat au Québec est l'allongement de l'été. Par exemple, du côté de Montréal, les maximums diurnes sous 20 °C survenaient en moyenne le 12 septembre. À présent, ce changement survient autour du 22 septembre. Cela signifie que l'été a gagné une dizaine de jours. À la fin du printemps, il n'y a aucun gain notable en ce qui concerne le début des conditions estivales. Donc, la belle saison s'allonge, mais surtout vers la fin.

TERRE VERT 2


À VOIR ÉGALEMENT : Des orages formés par des feux, c'est possible

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité