Votre météo quand ça compte vraiment MC

Territoire

Please choose your default site

Americas

Asia - Pacific

Europe

Changement d'heure : adopter l'heure avancée est une mauvaise idée

vendredi, 23 octobre 2020 à 11:43 - Le gouvernement songe à abolir le changement d'heure. S'il s'agit d'une bonne nouvelle, les scientifiques estiment qu'il faudrait toutefois privilégier l'heure d'hiver. Explications.


Un changement controversé

Le 31 octobre prochain, le Québec passera à l’heure d’hiver, ou à l’heure normale d’hiver. Les scientifiques estiment que ce changement a des conséquences importantes pour la santé. La discordance entre l’horloge biologique, sociale et solaire serait en cause. L’heure biologique représente le cycle de sommeil de l’humain, tandis que l’heure sociale correspond aux normes imposées par l’horaire de travail, par exemple. Puis, la lumière produite par notre étoile, le Soleil, constitue le facteur le plus important en ce qui a trait à la vulnérabilité du rythme circadien. Du reste, un décalage entre ces trois paramètres peut avoir des conséquences sur notre santé.

De nombreux pays dans le monde ont renoncé au changement d’heure saisonnier. Les arguments qui autrefois justifiaient cette pratique ne sont plus pertinents. Par exemple, celui de l’économie d’énergie s’est avéré peu concluant. De fait, c’est surtout l’heure avancée qui est pointée du doigt. Les scientifiques s’opposent au changement d’heure, mais aussi à l’adoption de l’heure avancée permanente. Certains croient que l’heure avancée permet de profiter de 60 minutes de plus d’ensoleillement. C’est faux. La clarté du jour est simplement décalée.

Des conséquences importantes

“En fait, c’est seulement le changement d‘heure au printemps qui est démontré comme clairement néfaste, explique le docteur Marc Therrien, neurologue. On note alors un effet négatif aigu incluant un raccourcissement du sommeil, une aggravation de la somnolence le jour et une augmentation des accidents, des visites à l’urgence, des infarctus cardiaques, des AVC, des risques de fausses couches pour les mères ayant eu une fertilisation in vitro et des changements négatifs de l’humeur.”

La littérature scientifique argumente fortement contre les changements entre l’heure normale et l’heure avancée et encore davantage contre l’adoption de l’heure avancée permanente, poursuit le docteur Therrien. Cette dernière exagèrerait tous les effets négatifs de l’heure avancéesde huit mois par année à douze mois par année puisque l’horloge biologique est plus tardive durant l’hiver que pendant l’été. L’heure avancée augmente la prévalence du décalage horaire social.”

Les experts et scientifiques de l’American Academy of Sleep Medecine estiment que l’heure avancée ne devrait pas être adoptée. Un certain lobby existe en faveur d’une telle disposition puisqu’elle permet de profiter de plus longues soirées. Le docteur Therrien croit que l’heure sociale ne devrait pas représenter un problème pour la santé des individus. Ainsi, un “accommodement” pourrait être suggéré par les autorités gouvernementales, le commerce et l’industrie, pour mieux adapter les horaires de travail et favoriser le bien-être de la population.


À voir également : préparez-vous au changement d'heure

Default saved
Close

Chercher un endroit

Close

Connexion

S.V.P : Ouvrez une session pour utiliser cette fonctionnalité